Remarque : La définition des mots en gras suit le texte.

Traditions insolites

Qu’elles remontent à l’époque des Romains ou qu’elles soient plus récentes, les traditions liées aux fêtes du Nouvel An sont parfois insolites.

Les plaisirs de la table

S’il existe une coutume internationale aux fêtes du Nouvel An, c’est bien celle de manger. Chaque pays a sa spécialité : foie gras et dinde aux marrons en France, poisson en Chine, crevettes et agneau en Espagne…

La Russie remporte la palme du mets le plus compliqué : le rôti Impératrice, mets nommé en l’honneur de Catherine II la Grande. Il consiste à farcir une alouette d’olives aux anchois, à la mettre dans une perdrix, à mettre cette perdrix dans un faisan et le tout dans un porcelet.

En Belgique, on place une pièce de monnaie sous son assiette pendant le repas en famille au cours duquel on mange de la choucroute. Ainsi, on est, semble-t-il, assuré d’avoir de l’argent toute l’année.

Et pour s’assurer une vie conjugale heureuse, les nouveaux mariés espagnols plongent leurs alliances dans la coupe de champagne avant de trinquer à minuit. Les Espagnols ont également coutume de manger un raisin à chacun des douze coups de minuit marquant l’arrivée de la nouvelle année.

Jette qui peut!

Si vous devez vous promener en Italie par un beau 31 décembre, assurez-vous d’avoir un solide couvre-chef. La tradition napolitaine consiste à jeter par la fenêtre de vieux objets, symboles de l’année qui se termine. Ainsi, vêtements, vaisselle, brimborions et meubles volent par les fenêtres pour atterrir dans la rue. En raison des dangers que présente cette tradition pour les passants, elle tend à disparaître… à la plus grande joie des éboueurs!

Les Allemands ont une façon particulière d’interroger l’avenir : ils font fondre du plomb qu’ils jettent dans l’eau le soir du 31 décembre. Ils tentent ensuite de trouver une signification à la forme obtenue, symbole de ce que leur réserve l’année qui commence.

L’habit fait la nouvelle année

En Équateur et au Pérou, on choisit avec soin la couleur des vêtements que l’on portera quand sonneront les douze coups de minuit. En effet, chaque couleur apportera de la chance dans un domaine particulier pour la nouvelle année : par exemple, le jaune apportera de l’argent et le rouge de l’amour. Et, selon la croyance, qu’arrivera-t-il à celui qui court autour de son pâté de maisons une valise à la main à minuit le 31 décembre? Il voyagera pendant l’année suivante.

Pour les Anglais, la couleur de leurs habits importe peu. Ce qui compte se trouve dans leur poche. Ainsi, quiconque sort de la maison après minuit doit se munir d’une pièce de monnaie, symbole d’argent; d’un morceau de charbon, symbole de chaleur; et d’un peu de sel, symbole de nourriture. On s’assure ainsi de ne manquer d’aucun de ces éléments pendant la nouvelle année. En Écosse, on remplace le sel par du black bun… et une bouteille de whisky!

Définitions des mots en gras

Définitions des mots en gras
Terme Définition Remarque

alouette (n.f.)

Petit oiseau des champs au plumage brunâtre.

 

anchois (n.m.)

Petit poisson de mer.

On le mange souvent en hors-d’œuvre ou on l’utilise pour agrémenter des mets, comme la pizza. Le mot anchois prend un s au singulier et au pluriel.

black bun

 

Sorte de pudding écossais.

Mot écossais.

brimborion (n.m.)

Petit objet de peu de valeur.

Synonyme : babiole.

Catherine II la Grande

Impératrice de Russie de 1762 à 1796.

 

choucroute (n.f.)

Choux fermentés dans la saumure.

Plat typique de l’Alsace, région de la France située juste au sud de l’Allemagne.

conjugal (adj.)

Relatif à l’union entre conjoints.

 

couvre-chef (n.m.)

Ce qui couvre la tête.

Au pluriel, il prend le s au dernier mot seulement : des couvre-chefs.

insolite (adj.)

Qui est étrange, inhabituel.

 

marron (n.m.)

Fruit comestible du châtaigner.

Dans la langue de la cuisine, on utilise le mot marron plutôt que châtaigne.

napolitain (adj. et n.m.)

En tant qu’adjectif, napolitain signifie « qui est originaire de Naples, une ville de l’Italie ».

Il s’agit aussi d’un nom propre désignant les habitants de cette ville. Dans ce dernier cas, il prend la majuscule.

Au féminin, on dit napolitaine.

  • Ils ont ouvert un restaurant de cuisine napolitaine.
  • Les Napolitains sont très accueillants.

 

Nouvel An

Voir aussi FÊTES.

Fête qui a lieu le 1er janvier.

Nouvel An prend la majuscule aux deux mots quand il s’agit de la fête. On peut aussi dire jour de l’An (majuscule seulement à an) et Premier de l’an (majuscule à premier).

passant (n.m. et adj.)

Personne qui passe dans un lieu, dans la rue. Il s’agit également d’un adjectif qualificatif pour un lieu fréquenté.

  • Les passants se retournaient pour regarder ce drôle de spectacle.
  • La rue où il a sa nouvelle maison est très passante.

 

palme (n.f.)

La palme, symbole de victoire, de triomphe.

Remporter la palme signifie « gagner ». On peut aussi dire décerner la palme dans le sens d’« accorder le premier prix ».

pâté de maisons (n.m.)

Ensemble de maisons isolé par des rues.

Dans cette expression, le mot maison prend toujours un s final. Il faut préférer pâté de maisons à bloc, qui est considéré comme un anglicisme dans ce sens.

whisky (n.m.)

Eau-de-vie d’origine écossaise obtenue par la distillation de grains (orge, avoine, seigle).

Au pluriel : des whiskies.