Dans le sens d’« investir d’un mandat », le verbe mandater s’emploie avec la préposition pour : on mandate quelqu’un pour (faire) quelque chose, ou encore on le mandate.