Le nom pin’s, utilisé en Europe au masculin, est considéré comme un faux anglicisme, c’est-à-dire qu’il est formé d’éléments anglais, mais que le mot n’existe pas en anglais. En anglais, on dit pin.

En français, pour désigner le petit insigne décoratif généralement en métal qui se pique à un vêtement et qui se ferme à l’aide d’un embout, on doit lui préférer :

Les termes insigne de revers et épinglette de revers sont moins fréquents.