La majuscule

La majuscule remplit deux grandes fonctions : 1° elle signale le début d’une phrase; 2° elle met en valeur le caractère unique, singulier ou supérieur de certaines réalités physiques ou abstraites exprimées par le nom propre.

Il n’y a pas de règles absolues en ce qui concerne l’emploi des majuscules dans les noms propres. Comme l’usage est souvent flottant, il est préférable, en cas d’hésitation, de choisir la minuscule.

Nom propre par nature

Le nom propre par nature est une appellation particulière à un être, à une chose ou à un groupe d’êtres ou de choses. Il peut s’agir d’un nom de famille, d’un prénom, d’un pseudonyme, d’un nom de peuple, etc. Le nom peut être composé et peut comprendre l’article :

Le nom propre peut devenir nom commun :

Nom propre par convention

Le nom propre par convention est un nom ou un adjectif du vocabulaire commun que l’on élève au rang de nom propre. Comme le nom propre par nature, il peut être simple ou composé :

Le nom commun peut devenir nom propre :

Remarque : Dans le cas de loi, l’article défini joint à la majuscule (la Loi) renvoie à une loi précise, identifiée par le contexte; on écrirait cependant cette loi, la présente loi.

Principes d’écriture

Article

L’article prend la majuscule lorsqu’il est le premier élément d’une appellation ou d’un titre :

En cours de phrase, l’article se plie aux lois de la syntaxe : c’est dire que l’article défini le ou les, précédé de la préposition à ou de, prend la forme contractée, et qu’il se met alors en caractères ordinaires, avec minuscule initiale :

Trait d’union

Le nom commun composé conserve ses traits d’union lorsqu’il devient nom propre :

Il en est de même pour le nom propre composé que l’on abrège :

Préfixe

Les préfixes qui sont suivis d’un trait d’union dans un nom propre prennent la majuscule initiale :

Toutefois, ces préfixes gardent la minuscule lorsqu’ils ne forment pas, avec les éléments auxquels ils sont joints par le trait d’union, un nom ou une dénomination véritable :

Adjectif antéposé

Dans un nom propre composé ou une dénomination, comme dans le surnom d’une région, l’adjectif placé avant le premier substantif prend la majuscule :

Accents et autres signes

On doit mettre à la majuscule tous les signes orthographiques exigés par les mots (accent, cédille, tréma), y compris l’accent sur la préposition à :

Cette règle s’applique notamment aux abréviations; seuls font exception les sigles proprement dits et les acronymes écrits tout en majuscules. On écrit donc :

Lettres soudées dans un nom propre

Lorsque les deux premières lettres d’un nom propre sont soudées, elles prennent l’une et l’autre la majuscule :

Italique

Voir NOMS PROPRES (ITALIQUE AUX NOMS PROPRES) et NOMS PROPRES EN LANGUE ÉTRANGÈRE.