Les nombres ordinaux (ou adjectifs numéraux ordinaux) expriment un classement ou un ordre.

En orthographe traditionnelle, les nombres inférieurs à cent, lorsqu’ils sont écrits en lettres, doivent être reliés par des traits d’union.

En nouvelle orthographe, on met des traits d’union entre chacun des éléments du nombre.

Exemples d’écriture des nombres ordinaux

Exemples sur la façon d’écrire les nombres ordinaux en orthographe traditionnelle et en nouvelle orthographe.
Nombre Orthographe traditionnelle Nouvelle orthographe
24e vingt-quatrième vingt-quatrième
124e cent vingt-quatrième cent-vingt-quatrième
432e quatre cent trente-deuxième quatre-cent-trente-deuxième
61e soixante et unième soixante-et-unième
1 224e mille deux cent vingt-quatrième  mille-deux-cent-vingt-quatrième 
115 971e cent quinze mille neuf cent soixante et onzième cent-quinze-mille-neuf-cent-soixante-et-onzième
1 000 320e un million trois cent vingtième un-million-trois-cent-vingtième

Accord

Les adjectifs numéraux ordinaux s’accordent en genre et en nombre avec le nom qu’ils qualifient :

À noter que l’abréviation du suffixe ordinal prend aussi la marque du pluriel, quel que soit le système de numération utilisé :

Abréviations

Les nombres ordinaux s’abrègent avec des lettres minuscules surélevées.

La plupart d’entre eux, qu’ils soient présentés en chiffres arabes ou romains, s’abrègent avec un e supérieur :

Les adjectifs premier et première font toutefois exception et s’abrègent en 1er, Ier, 1re, Ire :

Certains auteurs abrègent second et seconde en 2d, IId, 2de, IIde.

La finale -ième ou -ème peut se joindre aux lettres n et x pour former des adjectifs ordinaux indéfinis comme nième (ou énième) ou xième (ou ixième). Il faut cependant éviter d’utiliser ième, ème et ère en exposant :

Exemples d’abréviation des nombres ordinaux

Ce tableau présente des exemples sur la façon d’écrire les abréviations des nombres ordinaux.
Nombre ordinal Abréviation
premier 1er
première 1re
premiers 1ers
premières 1res
deuxième 2e
deuxièmes 2es

Nombre ordinal dans une adresse

Le nombre ordinal qui caractérise une voie publique peut s’écrire en lettres (avec une majuscule) ou en chiffres :