Convertir en

On emploie la préposition en quand le verbe convertir s’applique à des choses concrètes ou abstraites (comme un sentiment). On convertit quelque chose en quelque chose. Le verbe a le sens de :

Bien que plusieurs ouvrages considèrent ce sens comme vieilli ou littéraire, il est fréquent au Canada.

Convertir à/au

La préposition à s’emploie en parlant de personnes (convertir quelqu’un à quelque chose) au sens de « faire changer d’habitude » :

Dans le même ordre d’idées, à la forme pronominale, se convertir signifie « adopter une croyance, un avis, une opinion, etc. », « faire adhérer à une opinion » :