On ne dit pas que quelque chose est à disposition. Le mot doit être précédé d’un article ou d’un adjectif possessif :

Cela dit, l’expression mise à disposition, non attestée, se répand, en particulier dans la langue administrative :