Les locutions aux fins de et à des fins (de) ne sont pas interchangeables.

Aux fins de

La locution aux fins de signifie « pour les besoins de », « pour ». Elle sert à introduire un nom qui désigne une action. Elle ne peut pas précéder un nom désignant une chose ou un objet :

Aux fins d’impôt

Il est fautif d’écrire aux fins d’impôt, qui est un calque de l’expression anglaise for income tax purposes. On dit correctement en français pour usage fiscal ou aux fins du calcul de l’impôt :

À des fins (de)

La locution à des fins signifie « pour remplir des objectifs ». Elle peut se construire avec un adjectif qui qualifie les fins en cause :

Elle peut également se construire avec un nom introduit par la préposition de :

Pour fins de

Malgré les mises en garde de certaines sources, qui y voient un pléonasme (pour et fins marquant tous deux le but), pour fins de est attesté, tantôt sans réserve, tantôt avec la mention « vieilli ».

On peut lui préférer à des fins de ou aux fins de, suivis d’un nom d’action.