Les mots d’origine latine maximum, minimum et optimum peuvent être des noms ou des adjectifs. Ils s’emploient dans diverses expressions qui sont traitées ci-dessous.

Pluriel des noms

Les formes françaises plurielles (des) maximums, minimums et optimums ainsi que les formes latines plurielles (des) maxima, minima et optima (sans s) sont toutes attestées.

La finale française en –ums est toutefois privilégiée.

voir LATIN (LOCUTIONS LATINES ET MOTS LATINS).

Emploi des adjectifs

On emploie les adjectifs maximal, minimal et optimal de préférence à maximum, minimum et optimum :

Le pluriel s’écrit comme celui des adjectifs en –al :

Exemples

Maxima est aussi attesté comme adjectif féminin :

Au grand maximum/au maximum

La locution adverbiale au grand maximum est considérée comme un pléonasme par certains, puisque maximum est déjà un superlatif. Ce tour est pourtant admis.

On peut préférer employer au maximum (= tout au plus) :

Réduire au maximum/au minimum

Les deux tours réduire au maximum et réduire au minimum sont attestés. Recommandé par certains ouvrages, réduire au maximum est toutefois déconseillé par d’autres.

Au maximum peut s’employer avec des verbes comme accroître et augmenter, de même qu’avec des verbes exprimant une idée de réduction tels que limiter, diminuer, restreindre ou réduire. Il signifie « le plus possible », « à l’extrême », « au plus haut degré » :

Réduire au maximum est même préférable à réduire au minimum dans certains cas :

Quant à la locution réduire au minimum, elle signifie « à son plus bas niveau » et est employée pour qualifier des résultats :

Un minimum/maximum de

Il y a une légère nuance entre le minimum de et un minimum de.

Le minimum de veut dire « le moins possible de » :

Un minimum de équivaut à « une quantité minimale de », « le/la moindre » :