(Un sujet semblable est traité en anglais dans l’article CLEAR COMMUNICATION: CHOOSE POSITIVE OVER NEGATIVE PHRASING.)

En français, une phrase exprimant une négation comprend généralement un adverbe de négation (non, ne… pas, ne…rien, sans, etc.) ou un autre élément négatif, comme un adjectif à sens négatif (inutile, inefficace, inconfortable, etc.).

Voici quelques exemples de phrases négatives :

Mais si on ajoute une deuxième négation aux phrases ci-dessus, elles prennent un tout autre sens. En effet, une double négation équivaut à une affirmation :

Exemples démontrant qu’une double négation équivaut à une affirmation.
Double négation Sens de la phrase
Marie n’a pas l’intention de ne rien faire pendant ses vacances. Marie a l’intention de faire des activités pendant ses vacances.
Tu ne peux pas ne pas refuser l’offre de Pierre. Tu ne peux pas accepter l’offre de Pierre.
Selon certaines études, l’aspartame ne serait pas sans danger. Selon certaines études, l’aspartame serait dangereux.
Sa façon de faire ne sera sûrement pas inefficace. Sa façon de faire sera sûrement efficace.

Avez-vous buté sur l’une ou l’autre de ces doubles négations? Si c’est le cas, ce n’est pas surprenant! La double négation nuit à la compréhension; c’est pourquoi il est préférable de l’éviter, par souci de clarté.

Nota : Il faut faire attention car, dans la langue parlée, on ne donne pas toujours à la double négation le sens d’une affirmation : « Il n’y a pas personne » a le sens de « il n’y a personne ». Bien entendu, cet emploi est fautif.

Il est aussi recommandé d’éviter les expressions suivantes, qui sont très courantes. On peut soit les éliminer complètement, soit les remplacer par des tournures plus simples :

Expressions à éviter.
Évitez Dites plutôt
Vous n’êtes pas sans savoir que...

Vous savez que...
Vous savez sans doute que...
Vous savez sûrement que...

Vous n’avez pas été sans remarquer que...

Vous avez remarqué que...
Vous avez sans doute remarqué que...
Vous avez sûrement remarqué que...

Vous n’êtes pas sans avoir entendu dire que...

Vous avez sans doute entendu dire que...
Vous avez sûrement entendu dire que...

Vous n’êtes pas sans ignorer que*...

* Attention : Il ne faut pas employer cette expression au sens de vous n’êtes pas sans savoir.

Vous ignorez sans doute que...
Vous ignorez sûrement que...

Donc, pour résumer : non + non = oui. Étrange, n’est-ce pas? Alors, pourquoi alourdir votre texte et compliquer la vie de vos lecteurs en écrivant des doubles négations? Optez pour des tournures affirmatives. Elles sont beaucoup plus claires.