(L'Actualité terminologique, volume 3, numéro 1, 1970, page 2)

Comment traduire : officers of the Department, of the company, et officials of the department, of the company?

Voyons, formule sûre, les définitions (tirées de Webster III). Officer: one who is appointed or elected to serve in a position of trust, authority, or command especially as specifically provided for by law (-s of a bank) (the club held a meeting to elect its -s for the year)-distinguished from employee and sometimes official.

Official: a person authorized to act for a government, corporation, organization, or for another person in administering or directing in a subordinate capacity (railroad -s).

Notions à retenir : l’officer est nommé ou élu pour exercer l’autorité. L’official agit pour le compte de son employeur (gouvernement, ministère, société, etc.). Le premier commande; le second exécute (traduit dans les faits une politique, des ordres, des instructions, des décisions). Voyons dans le concret ce que donnent ces vues. Prenons d’abord le cas du ministère.

Les officers d’un ministère sont : le ministre (chief executive officer-administrateur délégué); les sous-ministres (administrateurs délégués adjoints); les hauts fonctionnaires (ils occupent tous la même ligne horizontale à l’organigramme). L’aimable chef du central dactylographique (typing pool) n’est pas un officer, mais une employée. Les officers, ce sont les chefs et les cadres supérieurs du ministère, qui décident ou sont appelés en consultation pour décider de l’action exercée par le ministère afin d’appliquer la politique tracée par le législateur. Les cadres moyens et petits sont des fonctionnaires ou employés. Officers s’entend de l’organisationinterne et se traduit par des dénominations et, partant, des fonctions bien précises (ministre, sous-ministre, directeur) à la différence d’official qui s’entend par rapport à l’extérieur et n’évoque pas de fonction précise, mais implique un caractère officiel.

Les officials? Ce sont les officers indiqués ci-dessus ainsi que tous autres fonctionnaires (cadres supérieurs, moyens et petits) qui traitent avec le public, avec l’extérieur, à titre officiel, dans des questions de décision ou de représentation et dont les actes lient le ministère. Qui se présente dans les bureaux du Revenu national et demande à voir un fonctionnaire supérieur pour trancher (non pas éclairer) une question pourra ensuite se prévaloir du dire de l’official dans l’établissement de sa dette fiscale. Le contribuable, par contre, qui se présente à un poste de renseignements du fisc pour demander des explications, éclairer un point, reçoit explications et éclaircissements d’u fonctionnaire ou employé.

Officer évoque une haute fonction administrative commandant une appellation bien déterminée. Official évoque une autorisation à traiter avec l’extérieur, mais sans précision quant à la fonction exercée. Le Directeur de la Santé (officer) qui participe à une conférence de l’Organisation mondiale de la santé s’y présente comme official du ministère, du gouvernement du Canada, et non comme officer du ministère, soit occupant tel poste particulier (certes, il dira quel poste il occupe, qui il est). Officer, on le voit de nouveau, concerne le ministère, tandis qu’official intéresse l’extérieur. Officer est affaire de relations internes et official, externes.

Officers se rendra par autorités, chefs, dirigeants, responsables.

Officials se rendra par les mêmes équivalents et par représentants officiels (s’il s’agit de fonctionnaires de haut rang), mais aussi par fonctionnaires, employés ou agents pour les autres fonctionnaires. On pourra aussi dire « gens » en parlant d’une façon générale. « J’ai vu les gens du ministère, mais ils m’ont dit que rien n’est encore décidé. »

Passons au cas des sociétés. Les propos qui suivent valent, mutatis mutandis, pour les associations.

Une société? C’est un groupe de personnes (actionnaires) qui mettent leurs capitaux en commun. À l’assemblée annuelle, les actionnaires élisent les membres du conseil d’administration (board of directors), membres qui sont dits administrateurs. Le conseil d’administration nomme les officers (bureau) de la société (président, vice-président, secrétaire général (executive secretary), trésorier); les membres du bureau assurent l’exécution, dans la vie quotidienne de la société, des décisions du conseil d’administration.

Officers se rendra par bureau, pour ce qui est de l’ensemble des membres du bureau et par rapport au conseil d’administration. Il se rendra par direction (management), autorités, chefs, dirigeants, responsables, représentants, animateurs, selon le cas.

Officials se rendra aussi par autorités, dirigeants, responsables.

Quelques citations :

Assurance-vie contractée par une entreprise sur la tête de ses dirigeants (Le Quincailler français); Les animateurs des Sociétés allemande et sarroise (idem); Rarement un haut responsable américain s’est expliqué aussi franchement dans un journal étranger (Entreprise, sept. 1967); Cinq grands responsables d’entreprises privées font des propositions concrètes (au sommaire, Entreprise, mai 1967); Cinq dirigeants de grandes entreprises font des propositions (dans le préambule du même article d’Entreprise).