Christiane Melançon et Christine Hébert
(L'Actualité terminologique, volume 36, numéro 4, 2003, page 8)

« L’ignoble est du noble mal tourné1 », écrivait Jean Rostand. En matière d’usage linguistique, la frontière entre le noble usage correct et l’ignoble forme fautive est souvent floue. C’est le cas du mot entourant, pourtant employé ici et dans le reste de la francophonie, au sens figuré de concernant. Est-ce par facilité qu’il se faufile dans des textes courants? Devrait-on y voir une influence de l’anglais surrounding? Quelques pistes d’analyse nous permettront d’ébaucher une réponse à cette question.

Ni tout à fait noble

Voyons d’abord si le sens recherché du mot entourant trouve grâce aux yeux des dictionnaires. Puisque ce mot ne figure pas comme tel dans la nomenclature, nous avons dû nous rabattre sur sa forme infinitive. Le verbe entourer comporte un sens concret, qui se résume à « placer, disposer autour de ». En clair, ce qui entoure doit être perceptible à l’œil nu. Au sens figuré, un preux chevalier peut s’entourer de mystère, et les cœurs bienveillants auront tôt fait d’entourer leurs proches de prévenances, mais, selon les dictionnaires, ni entourer ni entourant ne rendrent l’idée de touchant et de concernant. Comment donc ce petit seigneur dépourvu de terre s’est-il déniché un fief?

Comme l’évolution de la langue emprunte souvent la voie royale, mais ô combien décriée, de l’anglicisme, voilà une autre possibilité à explorer. En plus de donner à entourant un sens qu’il n’a pas en français, l’usage serait-il influencé par la forme -ing de son pendant anglais, surrounding? De tous les ouvrages unilingues anglais et bilingues consultés, aucun ne donne le sens recherché (concernant et touchant). Alors si l’anglais a exercé une quelconque influence, ce serait plutôt par analogie de forme que par transfert sémantique.

Ni tout à fait ignoble

Vient ensuite l’étude des grammaires. L’exercice vise à déterminer à quelle catégorie grammaticale le mot appartient. Dans l’exemple « les rumeurs entourant cette affaire », on pourrait croire, à première vue, que le mot entourant se classe parmi les prépositions. Après tout, n’est-ce pas ce que semblent faire les grammairiens dans les cas de concernant et touchant employés dans des structures analogues? Ces derniers mots, ayant acquis les privilèges de la noblesse, constituent bel et bien des entrées de dictionnaires. Issus de formes verbales, ils sont devenus, par dérivation impropre, des prépositions, et ils sont reconnus comme telles. Que penser du traitement fait à entourant? On n’observe aucune différence, à première vue, entre « les rumeurs entourant ette affaire », et « les rumeurs concernant [ou touchant] cette affaire ». Entourant serait-il une préposition qui s’ignore?

Le grammairien André Goosse définit la préposition comme « un mot invariable qui établit un lien de subordination entre des mots ou des syntagmes »2. Il dresse une liste de participes présents devenus prépositions par suite d’un changement de catégorie, dont concernant, durant, pendant, moyennant, suivant et touchant3. Qu’est-ce qui pourrait bien motiver le traitement différent réservé à entourant? La réponse pourrait se trouver du côté du participe présent.

Plusieurs grammairiens, comme Joseph Hanse, reconnaissent au participe présent deux caractéristiques principales. Celui-ci est invariable, et il peut généralement se remplacer par « qui + le même verbe conjugué à l’indicatif présent ». Prenons par exemple la formulation suivante : « les questions entourant les chemises de l’archiduchesse ». Le mot entourant semble bien y jouer le rôle de participe présent, car le segment de phrase se remplace aisément par « les questions qui entourent les chemises de l’archiduchesse ». Nous pourrions en finir là et conclure au participe présent si ce n’était que les équivalents concernant et touchant, par exemple, fonctionnent de la même façon en situation analogue et sont pourtant classés parmi les pr&ecute;positions. Grammaires et dictionnaires devraient-ils ajouter entourant à la liste des prépositions?

Devrait-on l’anoblir?

Pour trancher, il faudra distinguer les cas où concernant, durant, pendant, moyennant, suivant et touchant jouent le rôle de préposition de ceux où ils demeurent des participes présents. En effet, si entourant est employé selon la même logique que ces derniers dans « les questions entourant les chemises de l’archiduchesse », il n’en est pas de même des cas où, par exemple, ces mots sont de véritables prépositions détachées en tête de phrase. Si « Concernant les chemises de l’archiduchesse… » n’étonne ni ne choque, il en irait autrement de « Entourant les chemises de l’archiduchesse… », qui ne saurait renvoyer au sens figuré qui nous intéresse ici. Tout compte fait, il semble bien que, à l’encontre de concernant, durant, penant, moyennant, suivant et touchant, le mot entourant ne pourrait jouer tout à fait un rôle de préposition.

Cela dit, on aurait tort de condamner complètement l’emploi de entourant au sens abstrait de concernant que lui confère l’usage. L’extension de sens qu’il représente par rapport au sens concret de entourer est d’ailleurs largement confirmée par son emploi, un peu partout en Europe, même s’il reste plus fréquent au Canada. Voilà donc un usage si répandu qu’on ne saurait le juger mal tourné. Il faudrait plutôt, à notre avis, lui conférer ses lettres de noblesse. À tout seigneur, tout honneur!

Exemples

France

Claude Huriet, sénateur de Meurthe-et-Moselle, dénonce le flou entourant les compétences de la future agence de l’environnement4

Principaux éléments du cadre législatif ou normatif entourant la sécurité de l’utilisateur5

Belgique

Troisièmement, les effets des divers chocs structurels sur l’économie de la zone euro (et l’incertitude entourant ces effets) sont analysés6

Les discussions entourant l’universalité des droits de la personne ont suscité de nombreux débats entre les membres de l’audience appartenant à différentes cultures7

Suisse

Chez chacun d’entre nous apparaissent au fil des ans des structures bien précises et tout à fait personnelles liées aux différents facteurs entourant la prise de nourriture8

Toutefois, même les plus rationnels d’entre nous ne sont pas épargnés par les superstitions entourant le chiffre 139

Canada

Une bibliographie sommaire, de base et comprimée, mais imposante et annotée sur les faits saillants entourant Zéro Zoo et le Zérozoïsme10

Une sélection d’activités entourant notre 50e anniversaire11

NOTES