Fanny Vittecoq
(L'Actualité langagière, volume 9, numéro 1, 2012, page 11)

Avoir des yeux de lynx signifie « avoir une excellente vue », « avoir des yeux perçants » ou, au sens figuré, « y voir clair dans les affaires ou dans le comportement des autres ». Au Canada, on dit souvent de quelqu’un qu’il a un œil de lynx pour dire qu’il repère facilement les erreurs bien cachées (p. ex. une faute d’orthographe dans un document ou une erreur de calcul), mais ce sens précis ne se trouve pas dans les dictionnaires.

Le lynx nous jette toutefois de la poudre aux yeux, car pour un félin, il n’a pas une vue exceptionnelle. Certes, il possède une bonne vision nocturne et détecte facilement les mouvements, mais lorsqu’il chasse, il se fie aussi à son ouïe très développée, qui lui permet de percevoir les moindres sons.

L’expression avoir des yeux de lynx semble plutôt provenir d’une confusion entre le mot lynx et le nom Lyncée, un personnage de la mythologie grecque qui possédait une vue surnaturelle. Pilote de l’Argo, qui conduisit le prince Jason et les 56 Argonautes dans la quête de la Toison d’Or, Lyncée avait le don de voir à travers les murs, les rochers et les nuages, ainsi qu’au fond des mers.

Maintenant que le mystère est percé, on ne verra plus jamais l’expression de la même façon!