Mise en relief de mots ou d’expressions :

On met en italique les mots et les expressions qui s’écartent du langage régulier, comme les néologismes, les régionalismes, les mots insolites, etc., ainsi que les mots qu’on emploie dans un sens spécial.

On fait de même avec les mots ou les passages dont on veut faire ressortir l’importance.

On emploie aussi l’italique pour souligner une opposition de sens entre des mots, ou encore pour rendre des particularités de l’oral.

On se sert ausssi de l’italique pour mettre en relief des appellations introduites par des verbes comme appeler ou dire. On le fait aussi quand un mot se désigne lui-même, comme dans l’exemple : Tomate est un mot étrange.

Lettres employées isolément :

Les lettres minuscules employées isolément dans le corps d’un texte (par exemple : la lettre i prend souvent un accent circonflexe) s’écrivent en italique. Mais les lettres minuscules employées comme symboles de mesure restent en romain (ex. : 3 m).

De même, les majuscules employées isolément ne se mettent pas généralement en italique : c’est le jour J.

Les lettres d’ordre (a, b, c...) qui introduisent les éléments d’une énumération se mettent habituellement en italique.

Latin et langues étrangères :

On écrit généralement en italique les citations en latin ou en langue étrangère, les locutions latines, de même que les mots empruntés aux langues étrangères et que l’usage français n’a pas encore adoptés.

En botanique et en zoologie, on écrit en italique les noms latins de genre et d’espèce, ainsi que les désignations latines de syndromes et de maladies.

Devises et dictons :

Les devises, dictons, maximes et proverbes se composent souvent en italique, mais il sont parfois laissés en romain et guillemetés.

L’italique et la ponctuation :

Toute la ponctuation d’un passage écrit en italique prend aussi l’italique, y compris habituellement les guillemets qui enserrent ce passage ou les mots qu’il renferme. Cependant, les parenthèses se composent de préférence dans le même caractère que la phrase principale.


Test récapitulatif