Priorité aux guillemets français

Quelle que soit la langue des mots que l’on encadre de guillemets, on emploie en français les guillemets français en priorité.

Les guillemets anglais (“ ”), les doubles apostrophes (") et les simples apostrophes (’) ne sont utilisés en général que pour les citations à l’intérieur de citations.

Citation de phrases incomplètes

Lorsqu’on cite une phrase incomplète, la ponctuation de la phrase principale reste à l’extérieur des guillemets.

On garde aussi à l’extérieur des guillemets l’article, l’adjectif possessif, l’adjectif démonstratif, la préposition ou la conjonction dont on se sert pour introduire les mots cités.

Citation en fin de phrase

Quand, à la fin d’une phrase, on cite une phrase complète qui n’est pas annoncée par les deux points, le premier mot de la citation s’écrit avec une minuscule, et le signe de ponctuation final de la phrase principale reste en dehors des guillemets.

Citation entrecoupée d’une incise

Lorsqu’une courte incise qui ne fait pas partie de la citation est intercalée à l’intérieur de cette dernière, les guillemets encadrent la citation entière. Mais quand l’incise est longue, il est plus prudent de guillemeter séparément les deux parties de la citation.

Citation de plusieurs paragraphes

Quand une citation s’étend sur une série de paragraphes, l’usage le plus courant consiste à placer au début de chaque paragraphe un guillemet ouvrant, qui rappelle que la citation se poursuit. On ne met un guillemet fermant qu’à la fin du dernier paragraphe.

Citation de dialogues

Le dialogue est généralement annoncé par un guillemet ouvrant («) au début de la première réplique. Chaque changement d’interlocuteur est ensuite précédé d’un tiret. Le dialogue se termine par un guillemet fermant (») après la dernière réplique. Mais on se dispense souvent des guillemets, pour ne signaler les interventions des interlocuteurs que par les seuls tirets.

Citations emboîtées

Si la citation principale est encadrée de guillemets français (« »), la meilleure façon d’indiquer la citation interne est de l’encadrer de guillemets anglais (“ ”). Quand une citation interne contient elle-même une troisième citation, une façon caractéristique de procéder consiste à recourir aux trois types de guillemets.

Mise en relief par l’emploi des guillemets

On peut encadrer de guillemets les mots et les expressions qui s’écartent du langage régulier, comme les néologismes, les régionalismes, les mots impropres ou insolites, les surnoms, les jeux de mots, les tours populaires, familiers ou de tout autre niveau de langue argotique, poétique, technique, archaïque, ampoulé, ironique, etc., ainsi que les mots dont on parle ou qu’on emploie dans un sens spécial.

Les guillemets et l’espacement

Le guillemet français ouvrant est suivi d’une espace ordinaire. Le guillemet français fermant est précédé d’une espace ordinaire. Dans le cas des guillemets anglais, on les colle aux mots qu’ils encadrent. L’ensemble formé par les guillemets et les mots qu’ils encadrent s’espace comme un mot ordinaire.


Test récapitulatif