Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique permet de faire une recherche par mots clés ou par thème pour trouver rapidement réponse à des questions sur la langue ou la rédaction en français et en anglais. Pour en apprendre davantage sur cet outil de recherche, consultez la section À propos du Navigateur linguistique.

Première visite? Découvrez comment faire une recherche dans le Navigateur linguistique.

Rechercher par mots clés

Champs de recherche

Rechercher par thème

Faites une recherche par thème pour accéder rapidement à toutes les ressources linguistiques du Portail associées à un thème en particulier.

À propos du Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique cherche simultanément dans tous les outils d’aide à la rédaction, jeux et billets de blogue du Portail linguistique du Canada. Il vous donne accès à tout ce dont vous avez besoin pour bien écrire en français et en anglais : articles sur des difficultés de langue, recommandations linguistiques, tableaux de conjugaison, suggestions de traductions et bien plus.

Pour trouver la traduction d’un terme ou la réponse à vos questions d’ordre terminologique dans un domaine spécialisé, consultez TERMIUM Plus®.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats 1 à 10 de 23 (page 1 de 3)

Accord du verbe avec le sujet : quelques pièges

Jeu dans lequel il faut accorder correctement le verbe avec son sujet, malgré quelques pièges.Le principe est simple : le verbe s’accorde avec son sujet. Simple comme bonjour, n’est-ce pas?Certains cas peuvent toutefois nous faire hésiter. Saurez-vous déjouer tous les pièges que voici?1. Je vous tous les détails demain.enverraienverréenverrerenverrez2. Aucun doute : c’est toi qui le mieux!dansedanses3. Paul et toi une équipe du tonnerre!formerforméformez4. Vous me la nouvelle version aujourd’hui?donneraidonnerez5. C’est moi qui la meilleure tarte aux pommes!réussiréussisréussit6. Les livres qu’il leur viennent d’un peu partout.donnedonnentdonnes7. Plus d’un spectateur gazouillé sur Twitter pendant le spectacle.aasont8. Ce jeune athlète est l’un de ceux qui le plus sur la scène internationale.se démarquese démarquent9. La Belle et la Bête connu un succès monstre dans les salles de cinéma.aont10. Toutes les chansons qu’ cette jeune chanteuse un grand succès.interprète, connaissentinterprètent, connaîtinterprètent, connaît  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 29 268

Accord des participes passés : d'accord ou pas?

Jeu sur l'accord des participes passés.L'accord du participe passé peut causer bien des maux de tête. Prendre une dose de ce jeu devrait vous soulager! 1. Les rapports que Paul a contiennent des erreurs. rédigérédigésrédigées2. Catherine s'est beaucoup aux Rendez-vous de la Francophonie. pluplue3. Les employés de la Commission de la capitale nationale ont les arbres de la promenade à l'automne. taillétaillés4. La Direction s'est une place de choix sur la scène fédérale. taillétaillée5. Louise et Françoise ont été par la présentation du Service de la formation et du perfectionnement. emballéemballésemballées  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 28 196

ensemble (accord du verbe)

Article sur l’accord du verbe qui suit le mot ensemble.
Accord au singulier Si le mot ensemble est précédé d’un déterminant défini (le, la, l’), l’accord du verbe se fait au singulier. L’ensemble est considéré comme un nom collectif : L’ensemble de ses œuvres est coloré. L’ensemble des joueurs de l’équipe a participé à l’entraînement. Accord au singulier ou au pluriel Si le mot ensemble est précédé d’un déterminant indéfini (un, une), l’accord du verbe se fait au singulier ou au pluriel, selon l’intention de l’auteur. L’accord se fait au singulier si les êtres ou les choses dont on parle sont considérés comme un tout : Un ensemble d’œuvres qui est très coloré. L’accord se fait au pluriel si les êtres ou les choses dont on parle sont considérés individuellement pour marquer la pluralité : Un ensemble d’œuvres qui sont très colorées.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 12 741

Conjugaison : nous nous souviendrons d’eux

Jeu français dans lequel il faut conjuguer le verbe « se souvenir » à différents temps et modes dans des phrases liées au jour du Souvenir.« Nous nous souviendrons d'eux » est le dernier vers de l'Acte du Souvenir, un extrait d'un poème écrit au début de la Première Guerre mondiale en l'honneur de ceux qui y ont perdu la vie. L'Acte du Souvenir est récité lors des cérémonies du jour du Souvenir au Canada.Conjuguez le verbe se souvenir au temps et au mode qui conviennent dans les phrases suivantes liées au jour du Souvenir.1. Elle (passé composé) de ces braves gens qui se sont portés volontaires pour défendre la cause de la liberté et de la paix.s'est souvenus'est souvints'est souvenue2. Le 11 novembre, cette année-là, il (passé simple) des combattants de la Première Guerre mondiale en leur rendant hommage.se souvintse souvîntse souvenait3. Les deux minutes de silence sont un moyen symbolique de (infinitif présent) de la guerre tout en pensant à la paix.se souvenirse souviendres'être souvenu4. Tu (imparfait) de ceux et celles qui avaient servi leur pays en temps de guerre et qui étaient morts au combat.te souvienneste souviendraiste souvenais5. Je (présent) de toutes les histoires que me racontait mon grand-oncle sur la vie en temps de guerre.me souvientme souviensme souvenais6. Ma grand-mère s'est promis que, si elle survivait à la guerre, elle (conditionnel présent) des efforts déployés par les membres des Forces armées canadiennes pour libérer son pays.se serait souvenuese souviendraits'était souvenue7. Des Canadiennes et des Canadiens exceptionnels ont servi notre pays et se sont sacrifiés au nom de la liberté. (impératif présent)!Souvient-enSouviens-toi-z-enSouvenez-vous-en8. Il est important que notre nation (subjonctif présent) des personnes qui ont tant donné pour défendre la liberté.se souviennese souviensse souvins9. (participe présent) de la guerre, il a pensé aux jeunes soldats qui ont trouvé la mort lors des affrontements avec l'ennemi.S'être souvenuSe souvenantSe souvenir10. Le 11 novembre, tous les membres de ma famille portaient le coquelicot à la mémoire des Canadiennes et des Canadiens morts à la guerre. C'est quelque chose dont je (futur simple) toujours.me souviensme souviendraisme souviendrai  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 8 022

ni l’un ni l’autre

Article sur l’expression ni l’un ni l’autre.
La locution pronominale ni l’un ni l’autre, de même que son équivalent au féminin ni l’une ni l’autre, signifie « aucun des deux ». Accord du verbe Le verbe s’accorde avec le sujet, au pluriel, lorsqu’il est placé avant la locution : Elles n’ont voulu venir ni l’une ni l’autre. Ils n’ont été invités ni l’un ni l’autre. Placé après la locution, le verbe peut s’écrire au singulier ou au pluriel : Ni l’un ni l’autre n’ont/n’a accepté l’invitation.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 6 976

Verbes : la bonne conjugaison

Jeu dans lequel il faut trouver les verbes bien conjugués.La conjugaison des verbes n’est pas sans présenter des défis, et ce, même pour les rédacteurs les plus avisés! Testez vos connaissances en essayant ce jeu sur la conjugaison.Attention! Parfois, les deux choix de réponse proposés sont corrects. Ne vous faites pas piéger!1. Nous nous chaudement, car il fait froid ce matin. (vêtir, présent de l’indicatif)vêtissonsvêtonsles deux sont corrects2. Avant de quitter les lieux du crime, les voleurs les dernières preuves. (détruire, passé simple)détruirentdétruisirentles deux sont corrects3. Il serait nécessaire que nous d’accord sur ce point. (tomber, imparfait du subjonctif)tombassionstombionsles deux sont corrects4. Si elle n’avait pas de socle, cette statue probablement au sol. (choir, conditionnel présent)choiraitcherraitles deux sont corrects5. Le savoir que nous en ce moment sera profitable. (acquérir, présent de l’indicatif)acquieronsacquéronsles deux sont corrects6. Louis et Michèle devant nous. (s’asseoir, passé simple)s’assirents’asseyèrentles deux sont corrects7. Je ce problème, puis je suis à vous. (résoudre, présent de l’indicatif)résousrésoudsles deux sont corrects8. Comme le soleil était très chaud, elle apporter une ombrelle. (prévoir, passé simple)prévoyaprévitles deux sont corrects9. Ils le café selon la tradition de leur pays. (moudre, présent de l’indicatif)moulentmoudentles deux sont corrects10. Il le salon chaque jour. (balayer, indicatif présent)balaiebalayeles deux sont corrects  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 5 841

participe passé avec être

Article sur l’accord du participe passé employé avec être.
Les participes passés employés avec l’auxiliaire être ou un autre verbe d’état s’accordent en genre et en nombre avec le sujet du verbe. Cette règle s’applique aux verbes passifs, à certains verbes intransitifs à la forme active, aux verbes pronominaux à sens passif et aux verbes essentiellement pronominaux. Les verbes d’état, par exemple choisir, paraître, sembler, croire, devenir, demeurer, rester et vouloir, sont aussi appelés verbes attributifs. Ils servent à relier l’attribut – c’est-à-dire le participe passé employé avec être – au sujet. Question à poser Pour arriver à bien accorder les participes employés avec ces verbes, il s’agit avant toute chose de trouver le sujet en posant la question « Qui est-ce qui? » ou « Qu’est-ce qui? » suivie du verbe. Exemples Un comité de gestion sera créé sous peu. Qu’est-ce qui sera créé? Un comité. Le participe passé s’accorde avec comité, masculin singulier. L’équipe est composée de langagiers et de programmeurs. Qu’est-ce qui est composée? L’équipe. Le participe passé s’accorde avec équipe, féminin singulier. Notre entreprise s’est engagée à participer au Sommet. Qui est-ce qui s’est engagée? Notre entreprise. Le participe passé s’accorde avec entreprise, féminin singulier. Les pages du livre sont écornées. Qu’est-ce qui sont écornées? Les pages. Le participe passé s’accorde avec pages, féminin pluriel. La question est soulevée par un membre du comité. Qu’est-ce qui est soulevée? La question. Le participe passé s’accorde avec question, féminin singulier. Ces fonds sont destinés aux personnes démunies. Qu’est-ce qui sont destinés? Les fonds. Le participe passé s’accorde avec fonds, masculin pluriel. Cette question demeure irrésolue. Qu’est-ce qui demeure irrésolue? La question. Le participe passé s’accorde avec question, féminin singulier. Ils ont paru ébranlés par cet échec. Qui est-ce qui ont paru ébranlés? Ils. Le participe passé s’accorde avec ils, masculin pluriel.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 3 744

collectifs (accord du verbe)

Article sur l’accord du verbe suivant un collectif comme la foule, le monde, la plupart, un type de, etc.
Sur cette page Collectif employé seul Collectif suivi d’un complément singulier Collectif suivi d’un complément pluriel Précédé d’un article indéfini (un, une, des) Précédé d’un article défini ou possessif/démonstratif Collectifs exprimant la quantité (la plupart, beaucoup de, etc.) Renseignements complémentaires Un collectif désigne un ensemble de personnes ou de choses : un groupe, une équipe, une bande, un troupeau un grand nombre de, un tiers de, une moitié de une dizaine, une douzaine, une centaine la plupart, la majorité, la minorité un type de, une sorte de, un genre de Collectif employé seul Si le collectif n’est pas suivi d’un complément, le verbe s’accorde avec le collectif, donc au singulier : La foule s’est manifestée. Le monde est nerveux dans cette ville. Collectif suivi d’un complément singulier Lorsqu’un collectif est suivi d’un complément singulier, le verbe s’accorde au singulier : La plupart du contenu est offert en format HTML. Collectif suivi d’un complément pluriel Précédé d’un article indéfini (un, une, des) Lorsque le collectif accompagné d’un complément pluriel est précédé d’un article indéfini (un, une, des), on a le choix : On accorde le verbe au singulier si on veut mettre l’accent sur le collectif, c’est-à-dire l’ensemble ou le groupe; On accorde le verbe au pluriel si on veut mettre l’accent sur le complément. Exemples Un groupe de musiciens participera/participeront au défilé. Un grand nombre de documents a été détruit/ont été détruits. C’est une sorte d’oiseaux qui vit/vivent au Canada. Un tiers des francophones travaille/travaillent en anglais. Précédé d’un article défini ou possessif/démonstratif Si le collectif est précédé d’un article défini (le, la), d’un adjectif possessif (ma, ton, ses) ou d’un démonstratif (ce, cet), on accorde généralement le verbe avec le collectif : Le groupe de musiciens participera au défilé. Mon troupeau de moutons broute l’herbe fraîche. Cette troupe de danseurs est très bonne. Ce type de questions est fréquent. L’accord peut aussi se faire au singulier ou au pluriel, notamment avec les collectifs la majorité de, la minorité de, une dizaine de et d’autres collectifs semblables : La majorité des gens respectent/respecte les lois. La douzaine de personnes qui vivaient/vivait dans cette petite maison… Collectifs exprimant la quantité (la plupart, beaucoup de, etc.) Lorsqu’on emploie un collectif qui exprime la quantité, comme la plupart, beaucoup de, bien des, trop de, quantité de, etc., on accorde le verbe avec le complément au pluriel : La plupart des gens travaillent. Bien des familles ont des problèmes de communication. Trop de personnes sont tuées sans raison. Renseignements complémentaires Voir collectifs suivis de nous/vous (accord du verbe).
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 2 773

participe présent

Article sur l'emploi parfois fautif du participe présent.
L’emploi du participe présent est parfois calqué sur l’anglais et fautif : L’usine et les points de vente fermeront à la fin du mois, entraînant 200 mises à pied. Dans cette phrase, entraînant n’a pas de sujet : ce ne sont pas les usines ni les points de vente qui entraîneront des mises à pied, mais leur fermeture. Or, en français, le participe présent doit se rapporter non pas à une proposition (ou une phrase complète), mais au sujet de cette proposition : Croyant bien faire, elle a tout gâché. Il peut aussi se rapporter à un autre élément qu’il suit sans en être séparé par une virgule : les autos roulant vers la frontière Dans la phrase citée au début, on pourrait remplacer entraînant par une relative ou reformuler la phrase : L’usine et les points de vente fermeront à la fin du mois, ce qui entraînera 200 mises à pied. La fermeture de l’usine et des points de vente à la fin du mois entraînera 200 mises à pied. Voir l’article Grandeur et misère du participe présent de Jacques Desrosiers dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 34, nº 3 (2001).
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 2 568

celui qui (accord du verbe qui suit)

Article sur l’accord du verbe qui suit celui qui.
Après celui qui, le verbe s’accorde le plus souvent avec le pronom démonstratif celui, même si ce dernier joue le rôle d’attribut du sujet : Tu es celui qui part. Nous sommes ceux qui travaillent. Tu es celle qui ouvre la porte. Tu seras celui qui gardera mon fils. L’accord avec le pronom personnel en tant que sujet se rencontre aussi : Tu es celui qui pars. Nous sommes ceux qui travaillons. Tu es celle qui ouvres la porte. Tu seras celui qui garderas mon fils.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 2 001