Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique permet de faire une recherche par mots clés ou par thème pour trouver rapidement réponse à des questions sur la langue ou la rédaction en français et en anglais. Pour en apprendre davantage sur cet outil de recherche, consultez la section À propos du Navigateur linguistique.

Première visite? Découvrez comment faire une recherche dans le Navigateur linguistique.

Rechercher par mots clés

Champs de recherche

Rechercher par thème

Faites une recherche par thème pour accéder rapidement à toutes les ressources linguistiques du Portail associées à un thème en particulier.

À propos du Navigateur linguistique

Le Navigateur linguistique cherche simultanément dans tous les outils d’aide à la rédaction, jeux et billets de blogue du Portail linguistique du Canada. Il vous donne accès à tout ce dont vous avez besoin pour bien écrire en français et en anglais : articles sur des difficultés de langue, recommandations linguistiques, tableaux de conjugaison, suggestions de traductions et bien plus.

Pour trouver la traduction d’un terme ou la réponse à vos questions d’ordre terminologique dans un domaine spécialisé, consultez TERMIUM Plus®.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultats 1 à 10 de 156 (page 1 de 16)

3 expressions qui me font sourire… jaune

Billet de blogue sur des anglicismes syntaxiques de la région de l’Outaouais, au Québec.J’adore l’Outaouais! C’est le travail qui m’y a amené, il y a une quinzaine d’années. Je suis rapidement tombé amoureux de la région, où campagne et ville sont voisines et où francophones et anglophones se côtoient. L’Outaouais m’a fait découvrir de nouvelles expressions, dont plusieurs faisaient mal à mes oreilles de langagier. « Hein?! », me suis-je souvent dit. Laissez-moi vous présenter 3 expressions courantes en Outaouais. Courantes, mais pas pour autant correctes… 1. « Fais sûr d’avoir ta bouteille d’eau. » « Fais sûr de ci, fais sûr de ça. » On entend tellement cette expression en Outaouais qu’on en vient à se demander si elle est passée dans l’usage. Je vous rassure : non, elle ne l’est pas. Pas plus que l’expression « faire certain ». L’expression « faire sûr » n’est rien d’autre que la traduction littérale de l’anglais « to make sure ». Pourtant, la solution pour éviter l’affreux « faire sûr » est simple : utiliser le verbe « s’assurer ». Encore mieux : « N’oublie pas ta bouteille d’eau! » 2. « C’est mon oncle qui appartient ce casse-croûte où on fait les meilleurs hot-dogs en ville. » « Hein?! » Ça m’a pris quelques instants pour comprendre ce que voulait me dire mon interlocuteur. Il avait traduit littéralement le verbe « to own » par le verbe « appartenir ». Malheureusement (ou heureusement), « appartenir quelque chose », ça ne se dit pas. J’ai donc pu lui répondre : « Ah! Ce casse-croûte appartient à ton oncle. » 3. « Tous les matins, je vais marcher le chien. » « Tu fais quoi? » En Outaouais, beaucoup de gens « marchent leur chien ». Cette tournure traduit mot pour mot l’expression anglaise « to walk a dog ». On la croirait sortie tout droit d’un outil de traduction automatique! En français, la tournure ne tient pas debout, car le verbe « marcher » ne peut pas être suivi d’un complément direct (sauf s’il est précédé du verbe « faire »). On ne marche pas un chien. On le promène, tout simplement. Qu’ont en commun ces trois expressions? Elles sont fautives, certes. Mais pourquoi? Parce qu’elles reproduisent une structure propre à la langue anglaise qui n’est pas correcte en français. Évidemment, ces expressions vont à l’encontre du génie de la langue française. Vous me direz peut-être que ce n’est pas bien grave. Au contraire. Pour moi, ce genre de fautes est plus dommageable à la langue française que, par exemple, l’emploi d’un « simple » anglicisme dans une phrase. Les anglicismes de structure s’attaquent au discours, aux façons de dire. Ils défigurent la langue française. Je n’hésite pas à reprendre les gens qui font mal à ma langue, sans doute par déformation professionnelle. Et vous, osez-vous le faire? Y a-t-il des expressions venant de l’anglais qui vous agacent vous aussi? Dites-le-moi dans vos commentaires.
Source : Blogue Nos langues (billets de collaborateurs)
Nombre de consultations : 59 010

Anglicismes variés : cherchez l'intrus 1

Jeu où il faut trouver l'anglicisme dans les phrases.Dans les phrases suivantes, trouvez l'anglicisme caché, s'il y a lieu. 1. Le directeur intérimaire a offert un certificat-cadeau à tous ses employés à plein temps. directeur intérimairecertificat-cadeauplein tempsaucune de ces réponses2. J'espère qu'il sera admis, car il a encore échoué ses examens finals. admiséchoué ses examensfinalsaucune de ces réponses3. Le Département des lettres françaises de l'université offre un programme très attrayant. Départementprogrammeattrayantaucune de ces réponses4. Notre ami de longue date nous a payé la traite lorsqu'il a eu une augmentation de salaire le vendredi 13 mars 2004. ami de longue datepayé la traiteaugmentation de salairele vendredi 13 mars 2004aucune de ces réponses5. Je vais céduler un rendez-vous chez mon physiothérapeute prochainement. cédulerrendez-vousphysiothérapeuteprochainementaucune de ces réponses6. À quelle addresse dois-je vous faire parvenir ce colis exprès? addresseparvenircolis exprèsaucune de ces réponses7. Je vais prendre une vacance dès que ce projet sera finalisé. une vacancece projetfinaliséaucune de ces réponses8. Le directeur adjoint remplira les formulaires sur l'avion. directeur adjointremplira les formulairessur l'avionaucune de ces réponses9. Impossible de le contredire : il avait des arguments solides. contredireargumentssolidesaucune de ces réponses10. Le siège social est actuellement localisé sur le boulevard Saint-Joseph. siège socialactuellementlocaliséboulevard Saint-Josephaucune de ces réponses  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 18 209

référence (faire référence à)

Article portant sur l’expression faire référence à, calque de l’anglais au sens de désigner, et qui comporte des solutions de rechange.
En linguistique, l’expression faire référence à, au sens de « désigner », est un calque de l’anglais to make reference to. On utilise plutôt référer à, qui signifie « avoir pour référent » (un mot réfère à une chose) ou se référer à, qui est d’usage moins fréquent. Selon le contexte, on peut aussi recourir aux verbes : s’appeler dénommer désigner nommer représenter signifier Exemples Le mot « gilet » réfère à/désigne un vêtement sans manches porté par-dessus une chemise. (et non : fait référence à) L’animal fabuleux qui crache du feu se dénomme/s’appelle « dragon ». Le mot « dragon » signifie « animal fabuleux qui crache du feu ». La colombe représente la paix. Sens français Une référence est l’« action de se référer ou de renvoyer le lecteur à un texte, une autorité ». On dit correctement faire référence à quelqu’un ou à quelque chose au sens de « recourir à une autorité, à quelqu’un, aux paroles de quelqu’un, à l’avis de quelqu’un ». Se référer à est synonyme dans ce sens. Ainsi on peut : faire référence à un ouvrage, un article, un tableau, un journal, une théorie, un auteur, un événement passé, un jugement en cour, etc. Exemples Dans sa thèse, il a fait référence à de nombreuses études menées par Santé Canada. Il fait référence à son accident de travail du 3 octobre. Selon le contexte, on peut aussi employer des tours comme : avoir recours à recourir à consulter se/s’en rapporter à se reporter à renvoyer à s’appuyer sur faire allusion à faire état de mentionner parler de évoquer
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 13 940

plaisir (il me fait plaisir de)

Article sur l’expression fautive il me fait plaisir de.
L’expression il me fait plaisir de est condamnée comme faute de syntaxe ou archaïsme par certaines sources, tandis que d’autres y voient un rapprochement avec la formule anglaise it pleases me to. Il serait préférable d’utiliser : j’ai le plaisir de c’est avec plaisir que j’ai l’honneur de vous annoncer je suis heureux de On peut aussi employer le pronom nous : nous avons le plaisir de c’est avec plaisir que nous… nous avons l’honneur de vous annoncer nous sommes heureux de Il faut noter cependant qu’on relève l’expression il me fait plaisir de sous la plume d’excellents auteurs. Par ailleurs, il ne faut pas la confondre avec les tours se faire un plaisir de et il me plaît que, qui sont tous deux corrects : Il se ferait un plaisir de me recevoir. Il ne me plaît pas du tout que vous fassiez cette démarche. Renseignements complémentaires Voir l’article Mots de tête : « il me fait plaisir » de Frèdelin Leroux fils dans L’Actualité terminologique (repris dans les Chroniques de langue), vol. 32, nº 4 (1999).
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 9 823

Expressions calquées sur l’anglais : évitez les pièges

Jeu français dans lequel il faut compléter les phrases en choisissant l’expression qui n’est pas calquée sur l’anglais.Il y a des expressions qu'on copie de l'anglais, souvent sans même s'en rendre compte, alors qu'il existe une foule de façons bien françaises d'exprimer la même idée.Il n'est pas toujours facile de discerner l'expression correcte de l'anglicisme à éviter. Saurez-vous éviter les pièges?1. Nous avons fouillé la maison  : la clé du cabanon demeure introuvable.de fond en comblemur à mur2. C'est mon associé qui pendant mon absence.tiendra les rênestiendra le fort3. Elle a une question à son enseignant.demandéposé4. Je pense que le télétravail !est là pour restern'est pas près de disparaître5. Si tout le monde , le travail sera terminé avant la fin de la journée.met l'épaule à la rouemet la main à la pâte6. Je vais t'aider à nettoyer la cour à mon retour. Tu peux .prendre ma paroleme croire sur parole7. J'aimerais bien me payer ce luxe, mais et j'ai d'autres dépenses prioritaires à faire.l'argent ne pousse pas dans les arbresl'argent ne tombe pas du ciel8. , elle a adopté la meilleure solution dans les circonstances.Pour autant que je sacheAu meilleur de ma connaissance9. Jules Verne était  : il a décrit la vidéoconférence dans un roman publié au 19e siècle!en avant de son tempsd'avant-garde10. , nous voulons promouvoir la solidarité.En deux motsPour faire une histoire courte  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 9 303

anglicismes syntaxiques

Article sur les anglicismes syntaxiques, des calques ou des traductions mot à mot de constructions anglaises.
Les anglicismes syntaxiques sont des calques ou des traductions mot à mot de constructions anglaises. On commet un anglicisme syntaxique quand on reproduit en français une structure syntaxique propre à l’anglais alors qu’il existe une autre façon de construire la phrase correctement en français. Ce type d’anglicisme concerne le plus souvent : l’emploi de prépositions et de conjonctions l’emploi de la forme passive l’ordre des mots, la structure, la voix du verbe Fautes et solutions Erreurs touchant les prépositions et les conjonctions Anglicismes syntaxiques : Erreurs touchant les prépositions et les conjonctions Évitez Calque de l’anglais Erreur syntaxique Employez siéger sur un comité; être sur un comité to be on a committee préposition siéger à un comité, être membre d’un comité, faire partie d’un comité Je suis avec vous dans dix minutes. to be with you préposition Je suis à vous dans dix minutes. être sur l’aide sociale to be on social welfare préposition vivre de l’aide sociale sur l’étage on the floor préposition à l’étage une commande pour 300 crayons an order for préposition une commande de 300 crayons Combien as-tu payé pour cela? How much did you pay for that? préposition Combien as-tu payé cela? vivre en campagne to live in the country préposition vivre à la campagne permettre quelqu’un de faire quelque chose to let somebody do something absence de préposition permettre à quelqu’un de faire quelque chose payez le serveur pay the waiter absence de préposition payez au serveur échouer un examen to fail an exam absence de préposition échouer à un examen Il fait 10° sous zéro 10° under conjonction Il fait 10° au-dessous de zéro un patient sous observation under observation conjonction un patient en observation la maison que je t’ai parlé the house that I told you about conjonction la maison dont je t’ai parlé Erreurs touchant la forme passive Anglicismes syntaxiques : Erreurs touchant la forme passive Évitez Calque de l’anglais Erreur syntaxique Employez Les employés ont-ils été téléphonés? Were the employees telephoned? forme passive A-t-on téléphoné aux employés? Les employés ont-ils été appelés? Avez-vous été répondu? Have you been answered? forme passive Vous a-t-on répondu? Est-ce qu’on vous a répondu? Erreurs touchant l’ordre des mots, la structure, la voix du verbe Anglicismes syntaxiques : Erreurs touchant l’ordre des mots, la structure et la voix du verbe Évitez Calque de l’anglais Erreur syntaxique Employez au cours des prochaines dix années during the next ten years ordre des mots au cours des dix prochaines années les premiers trois mois the first three months ordre des mots les trois premiers mois Dupuis Pharmacie Dupuis Pharmacy ordre des mots Pharmacie Dupuis un bon 10 minutes a good 10 minutes ordre des mots 10 bonnes minutes la personne que j’ai parlé avec the person I talked with structure la personne avec qui j’ai parlé Il est un policier. He is a policeman. structure Il est policier. C’est 30° en ce moment. It is 30° right now. structure Il fait 30° en ce moment. deux employés ont qualifié pour le poste two employees have qualified for the job voix du verbe deux employés se sont qualifiés pour le poste  
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 8 646

Anglicismes variés : cherchez l'intrus 2

Jeu où il faut trouver l'anglicisme caché dans les phrases.Trouvez l'intrus qui s'est glissé dans chaque phrase suivante, en d'autres mots, l'anglicisme.1. Le directeur nous a fait savoir qu'il y aurait un délai dans la publication du rapport annuel.directeurfait savoirdélaipublicationrapport annuel2. La superviseure a cancellé la réunion vu le trop grand nombre d'absences.superviseurecancelléréunionvule trop grand nombre3. Le bureau du ministre se trouve au septième plancher.bureau du ministrese trouveplancher4. Suzanne a ordé trois nouveaux PC et un portable pour le Service.ordéPCportable5. La balance de la commande de fournitures de bureau nous sera envoyée dans deux semaines.balancecommandefournitures de bureau  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 8 441

Anglicismes variés : cherchez l'intrus 3

Jeu où il faut trouver l'anglicisme caché dans les phrases.Dans les phrases suivantes, trouvez l'anglicisme caché, s'il y a lieu.1. Cette entreprise paie les frais de longue distance aux employés travaillant à l'étranger.cette entreprise paieles frais de longue distanceaux employéstravaillant à l'étrangeraucune de ces réponses2. Il a pris l'habitude de se préparer un café pendant les commerciaux.il a pris l'habitude dese préparer un cafépendant les commerciauxaucune de ces réponses3. Mon amie est une personne mature, mais insécure.une personne maturemais insécureaucune de ces réponses4. Il a réalisé un bénéfice clair de 10 000 $.il a réalisé un bénéficeun bénéfice clairde 10 000 $aucune de ces réponses5. La ligne est engagée, je vais appeler de nouveau demain.la ligne est engagéeje vais appelerde nouveaudemainaucune de ces réponses6. Elle se sent bien seule depuis qu'elle a divorcé son conjoint.elle se sent bien seuledepuis qu'elle adivorcé son conjointaucune de ces réponses7. Beaucoup d'événements malheureux se sont produits en dedans d'un an.beaucoup d'événements malheureuxse sont produitsen dedans d'un anaucune de ces réponses8. Il est bien gentil, mais terriblement versatile.il est bien gentilmais terriblementversatileaucune de ces réponses9. Elle a été occupée sur le téléphone tout l'avant-midi.elle a été occupéesur le téléphonetout l'avant-midiaucune de ces réponses10. Il vient de s'acheter une voiture usagée en très bon état.il vient de s'acheterune voiture usagéeen très bon étataucune de ces réponses  
Source : Jeux du Portail linguistique du Canada
Nombre de consultations : 7 862

nuage (avoir la tête dans les nuages)

Article sur l’expression avoir la tête dans les nuages et des solutions de rechange.
L’expression avoir la tête dans les nuages est très fréquente dans l’usage canadien, mais n’est pas attestée. Il s’agit d’un calque de l’anglais to have one’s head in the clouds. Selon le contexte, on dit plutôt : être dans les nuages se perdre dans les nuages vivre dans les nuages glisser dans les nuages être dans la lune planer ne pas avoir les pieds sur terre Ces expressions signifient « être rêveur, distrait, étourdi, avoir l’esprit ailleurs, perdre le sens des réalités, vivre dans un autre monde ».
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 6 031

dû à des raisons hors de notre contrôle

Article sur l’expression fautive dû à des raisons hors de notre contrôle.
L’expression dû à des raisons hors de notre contrôle est un calque de due to circumstances beyond our control. Il vaut mieux employer l’expression pour des raisons indépendantes de notre volonté ou une autre tournure, selon le contexte : Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous devons fermer temporairement la boutique. Nous devons, malgré nous, reporter la conférence. Il faut reporter l’activité à cause de la pluie.
Source : Clés de la rédaction (difficultés et règles de la langue française)
Nombre de consultations : 4 722