Contenu de la page principale

probationnaire

  1. Au Canada, on appelle probationnaire ("probationer") la personne déclarée coupable d’une infraction criminelle qui, bénéficiant d’un sursis (d’exécution) de peine ou d’une suspension de peine, fait l’objet d’une ordonnance de probation grâce à laquelle, si sont respectées les conditions de sa probation, elle pourra être déchargée de sa peine et éviter ainsi l’emprisonnement. « La preuve a établi que le probationnaire ne voulait pas avoir affaire à la police et que c’est pour cette raison qu’il était en fuite. » « Le rôle de l’agent de probation est notamment d’aider et d’orienter le probationnaire pendant la durée de sa probation. »
  2. Ce substantif est aussi adjectif : période probationnaire (mais il faut éviter le pléonasme que crée le terme [période de probation], la probation étant par définition une période); en ce sens, le mot probationnaire entre en concurrence avec le mot probatoire, qui tend à le supplanter.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :