adversativement

  1. Les dictionnaires, comme le Littré, le Bescherelle et le Trésor de la langue française, mentionnent l’adverbe adversativement suivi de la préposition à au sens de en s’opposant à, en qualité de partie adverse, et citent le même exemple : « (…) la femme mariée qui entame, adversativement à son mari, une instance de référé peut être autorisée à ester en justice par le juge du référé ». La tournure est vieillie et peut facilement se remplacer par contre ou à l’encontre de.
  2. L’adverbe employé seul pourra toutefois se trouver, en common law, en matière de biens. On dira correctement, par exemple : occuper, posséder adversativement un bien-fonds.
  3. Adversativement signifie d’une manière opposée : Adversativement au droit.

Renseignements complémentaires

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :