Répondre à un commentaire du billet « La langue de la musique »

Remarque

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Ah… le latin! Vous me rappelez que je ne suis plus très jeune, puisque je suis de ceux et celles qui ont dû l'étudier à l'école! Évidemment, j'ai détesté! Mais j'ai redécouvert sa poésie à travers des messes chantées alors que je faisais du chant choral. Je crois que vous avez bien raison de dire que la poésie d'un texte est d'autant plus grande qu'elle n'est pas « polluée » par les mots du quotidien. Cela suggère que plus riche est notre vocabulaire, dans une langue, plus difficile sera la recherche de poésie. Les chansons faites de mots plus recherchés, en anglais, me sont malheureusement moins accessibles puisque, justement, mon vocabulaire est plus limité, de sorte que je n'en comprends guère le sens. Les chansons populaires que tout le monde aime et écoute sont toutefois faites de ces mots de tous les jours et je leur trouve effectivement fort peu de poésie. Les chansons que j'aime, en français, ont un vocabulaire très riche qui me force parfois, encore aujourd'hui, à faire des recherches pour bien comprendre le sens des mots ou le sens précis que l'auteur a voulu leur donner. Merci d'avoir alimenté ma réflexion sur le sujet avec cette piste d'explication que je trouve très intéressante!