Répondre à un commentaire du billet « Toponymes et énigmes à résoudre : le cas de la rivière Lairet »

Remarque

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Par souci d'exactitude, il faut mentionner que s'il est vrai que la rivière Lairet a été complètement canalisée à la fin des années 1960, des travaux pour revitaliser le secteur ont été réalisés en 2008 et ont fait réapparaître une partie de ce cours d'eau sur environ 300 mètres. Cette section se trouve dans le parc Cartier-Brébeuf.

Cf. http://www.toponymie.gouv.qc.ca/ct/ToposWeb/fiche.aspx?no_seq=33640

En 1988, cette rivière a donné son nom à l'un des 35 quartiers de la ville de Québec, qui se trouve dans l'arrondissement La Cité–Limoilou. En 1991, la Ville de Québec a nommé une partie ce lieu revitalisé « parc Lairet ».

Cf. https://www.ville.quebec.qc.ca/citoyens/patrimoine/toponymie/fiche.aspx?...