Répondre à un commentaire du billet « Respecter la non-binarité de genre en français »

Remarque

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Je trouve très intéressants tous ces articles que vous soumettez. Mais quand et comment, ces nouveaux mots — ou suffixes ou préfixes et autres signes orthographiques — seront-ils officialisés et utilisés dans le langage et les écrits? Et puis... comment la société québécoise sera-t-elle prête à s'en servir?
Il y a des nouveaux mots, de nouvelles orthographes ou de nouveaux sigles qui prendront beaucoup d'années à être employés, voire même dans la langue française internationale.

En principe, je suis d'accord avec ces nouveautés, mais je ne saurais les utiliser intelligemment si je ne connais pas la personne à qui je m'adresse.
Et puis... les journaux, les différents postes de télévision, comment réagissent-ils et quand vont-ils s'y conformer?

Bien des questions avant que ce nouveau mode d'écriture soit adopté et utilisé correctement sans gêner ou offusquer les personnes des deux genres « dits » officiels?

J'ai imprimé toute votre documentation pour l'étudier plus profondément... en attendant un heureux dénouement de ce nouveau vocabulaire...
Merci.