Répondre à un commentaire du billet « Comment annoncer une mauvaise nouvelle »

Remarque

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Merci de votre commentaire, Ana! Pour annoncer une mauvaise nouvelle à l’oral, on peut utiliser la même formule que par écrit :

1. Introduction neutre : J’ai reçu un appel ce matin concernant ton grand-père.

2. Explication : Tu sais qu’il était malade depuis un certain temps. Récemment, sa santé s’est détériorée. Hier, il a eu un malaise et ta grand-mère a dû appeler une ambulance. C’était une crise cardiaque. Les médecins ont fait tout leur possible…

3. La mauvaise nouvelle : Je suis désolé de t’annoncer cette nouvelle, mais on n’a pas pu le sauver… Il est décédé ce matin.

4. La conclusion amicale : Je sais que ton grand-père te manquera beaucoup. Il t’aimait tant. Si je peux faire quoi que ce soit pour t’aider à traverser cette période difficile, n’hésite pas à me le dire.

La mauvaise nouvelle ne sera pas moins pénible, mais le choc sera moins grand si on l’annonce doucement, par étapes, en donnant à la personne le temps de s’y préparer.