Répondre à un commentaire du billet « Lire à haute voix, pas juste pour les enfants : 5 avantages pour tous »

Remarque

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

C'est le blogue le plus intéressant que j'aie lu sur ce portail.
J'ai travaillé 15 ans à la radio et à la télé et j'ai reconnu dans votre blogue tout ce que j'ai vécu en ondes et même plus.
J'ai ensuite transféré les leçons de la lecture à voix haute dans mon enseignement (journalisme radio). Puis dans ma carrière en communications, et même dans ma façon de rédiger des courriels!
Vous avez entièrement raison : la lecture à voix haute revient à l'essentiel de la communication, qui fut d'abord orale, bien avant l'invention de l'écriture et de ses règles qui sont autant de distractions.
Bravo. Et merci.