Répondre à un commentaire du billet « Apprendre une langue avec joie, gratitude et persévérance »

Remarque

Veuillez lire les Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada avant de réagir à un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait aux Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Votre parcours est inspirant! Ce que je trouve le plus difficile d'apprendre une autre langue, c'est de trouver l'occasion de la pratiquer. Sinon, pour moi, c'est aussi vite appris, aussi vite oublié!

Votre expérience me rappelle le rattrapage que j'ai dû faire en première année du primaire. Même si le français est ma langue maternelle, j'ai fait ma maternelle et le début de ma première année en arabe au Koweït, mon pays de résidence à l'époque. Arrivée en première année à Gatineau, j'ai dû avoir des cours spéciaux avec 2 autres élèves en difficultés pour combler mon retard en orthographe. J'aimais tellement la lecture et l'écriture que je suis vite devenue la «reine de la dictée»!