Répondre à un commentaire du billet « Traduction et technologie : un portrait d’hier à aujourd’hui »

Remarque

Veuillez lire les Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada avant de réagir à un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait aux Normes relatives à la formulation de commentaires du gouvernement du Canada.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Très intéressant M. Fisher! Ce que je constate, à l'aide de votre tableau comparatif, c'est que peu importe l'époque (Âge de pierre ou Ère de l'information), la liste des tâches du traducteur humain (et du client humain!) reste la même. Nous téléchargeons, consultons, comparons, saisissons, cherchons, naviguons, tapons ou dictons, sauvegardons et livrons... Les outils changent, mais jusqu'à maintenant il faut quand même un humain pour les utiliser.

Javascript doit être activé pour que vous puissiez remplir ce formulaire.