Les avantages et les inconvénients d’une langue internationale

Sur cette page

Publié le 
26 juillet 2021

Je réfléchissais au sujet de mon billet de blogue lorsque j’ai eu une idée. L’été dernier, je parcourais de vieux albums de photos, des dossiers, des passeports et autres avec ma famille lorsque je suis tombé sur quelque chose qui m’a frappé. Ma mère m’a montré la carte de travail que mon grand-père maternel avait obtenue en Allemagne. Après la Seconde Guerre mondiale, mon grand-père, qui était l’aîné de sa famille, a décidé de quitter son village de la Calabre, dans le Sud de l’Italie, pour chercher du travail ailleurs en Europe. J’ai été surpris de voir que cette carte de travail n’était pas traduite en anglais! En fait, elle était traduite en français. J’étais devenu si habitué à ce que l’anglais soit la langue internationale, en particulier après avoir constaté son omniprésence lors de voyages à l’étranger, que j’avais oublié que le français avait déjà occupé la même place dans le monde. Cette situation m’a amené à réfléchir à la question suivante : Quels sont les avantages et les inconvénients d’une langue internationale ou universelle?

Avantage 1 : Facilite les communications entre différentes cultures

Une langue internationale facilite les communications entre différentes cultures. La langue a toujours été le pivot de l’identité culturelle. Une langue internationale élimine les obstacles à la communication et offre un moyen de comprendre la culture d’autrui.

Il y a deux ans, ma famille et moi nous sommes rendus en Argentine, où nous avons assisté à un match de l’équipe de soccer de Buenos Aires. Je suis un amateur de fútbol et je me souviens d’avoir parlé en anglais avec un étudiant universitaire argentin après le match. Nous avons eu une conversation fantastique sur la passion qu’ont les Argentins pour le soccer par rapport aux Canadiens. Même si nous provenions de deux pays différents et que l’anglais n’était pas notre langue maternelle, notre capacité de parler la langue internationale nous a permis d’établir des liens culturels.

Avantage 2 : Facilite le commerce international

En raison de l’essor de la mondialisation et du néolibéralisme depuis les années 1970, les échanges commerciaux et les marchés conclus entre les pays ont pris une ampleur sans précédent. La réalité, c’est que pour acheter des produits d’un partenaire commercial d’un autre pays ou lui en vendre, il faut pouvoir communiquer avec précision et efficacité. Heureusement, une langue internationale élimine les obstacles à la communication et favorise l’intensification du commerce international et des possibilités de croissance économique.

Pendant mes recherches pour ce billet de blogue, je suis tombé sur un indice très intéressant appelé l’« indice des obstacles linguistiques ». En résumé, cet indice [traduction] « quantifie les obstacles linguistiques internationaux en mesurant la dissemblance entre les principales langues des partenaires commerciauxNote de bas de page 1 ». Bien qu’il soit fondé sur une formule mathématique très complexe, l’indice démontre l’avantage d’avoir une langue internationale. En utilisant l’indice des obstacles linguistiques, Lohmann a conclu que [traduction] « les obstacles linguistiques sont un frein majeur au commerce bilatéral. Une augmentation de 10 % de l’indice des obstacles linguistiques peut entraîner une diminution de 7 % à 10 % des échanges commerciaux entre deux paysNote de bas de page 2. »

Inconvénient 1 : Représente un défi dans le domaine des sciences pour les personnes ayant une autre langue maternelle

L’utilisation d’une langue internationale entraîne des inconvénients plus grands que celui dont je vous parlerai dans cette section. Toutefois, je souhaite aborder ce sujet parce qu’il a une incidence directe sur le domaine dans lequel j’étudie en ce moment. Je fais des études en environnement, de sorte que les ouvrages scientifiques sont essentiels à tout projet de laboratoire, travail de recherche ou devoir dans le cadre de mes cours.

Il faut du temps pour qu’un article scientifique soit publié (environ un an); c’est une tâche difficile qui comprend de nombreuses étapes. L’utilisation d’une langue internationale permet aux scientifiques d’avoir accès à une grande quantité de documents provenant de partout dans le monde, mais elle représente un grand défi pour les personnes dont l’anglais n’est pas la langue maternelle. Peut-être vous dites-vous que ce sont des scientifiques, alors pourquoi doivent-ils posséder des compétences suffisantes en anglais pour que leurs articles soient publiés? Eh bien, les scientifiques doivent présenter clairement leurs observations, leurs conclusions et leurs méthodes, et pour certains d’entre eux dont la langue maternelle n’est pas l’anglais, cette tâche peut être ardue. Les scientifiques qui souhaitent voir leur travail reconnu partout dans le monde doivent assister à des conférences ou à des débats en anglais et lire des documents scientifiques en anglais. Selon un article publié dans The Atlantic, 80 % des documents scientifiques sont publiés en anglaisNote de bas de page 3. L’article souligne aussi [traduction] « [qu’]une revue publiée dans une autre langue que l’anglais doit, au minimum, contenir des résumés en anglaisNote de bas de page 4 ».

Inconvénient 2 : Cause la disparition de langues minoritaires

Selon un article de la BBC, au cours du dernier siècle, environ 400 langues se sont éteintes, soit environ une langue tous les trois mois, et 50 % de toutes les langues restantes s’éteindront pendant le prochain siècleNote de bas de page 5. Il va sans dire que cette situation est inquiétante parce que, pour dire les choses simplement, lorsqu’une langue s’éteint, une culture unique disparaît aussi. Les personnes qui parlent la langue internationale auront davantage d’occasions d’emploi, de possibilités en matière d’éducation et de chances de réussite en général. Par conséquent, certains locuteurs de langues minoritaires croient que l’apprentissage de la langue internationale leur sera profitable sur le plan financierNote de bas de page 6. En outre, en raison de la mondialisation, nos cultures sont de plus en plus interreliées, ce qui favorise la mainmise de la langue internationale sur les langues minoritaires.

En conclusion, le recours à une langue internationale présente des avantages et des inconvénients. Les avantages sont notamment de faciliter la communication entre différentes cultures et de favoriser l’accroissement du commerce international entre les pays. Les inconvénients sont les difficultés qu’elle engendre pour les personnes dont elle n’est pas la langue maternelle dans le domaine des sciences (surtout en ce qui concerne la publication d’ouvrages scientifiques) et sa contribution à la disparition de langues minoritaires. Une question demeure : l’anglais restera-t-il la langue internationale pour le siècle à venir et les suivants, ou une autre langue prendra-t-elle sa place?

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Alexandre Chemla

Alexandre Chemla

Alexandre Chemla est inscrit au programme bilingue spécialisé en études de l’environnement et à une mineure en langue italienne à l’Université d’Ottawa. En tant que personne s’exprimant couramment en français et en italien et jouant un rôle actif dans les communautés francophone et italienne au Canada, Alexandre estime que la langue est importante, car elle lui permet de se rapprocher de ses racines familiales.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

J’ai entendu :
- des prêtres parler entre-eux en latin.
- des «missionnaires », sœurs allemandes et pères québécois se parler dans la langue du pays en Afrique.

Date de modification :