Mes conseils pour mieux apprendre une langue

Sur cette page

Publié le 
28 septembre 2020

Apprendre une nouvelle langue n’est pas toujours facile, mais ça ne devrait pas être pénible non plus. Je vais vous confier ici des trucs qui vous aideront à apprendre une langue et à surmonter les obstacles qui risquent de se dresser sur votre chemin. Savoir communiquer dans plus d’une langue pourrait bonifier votre parcours professionnel, multiplier vos possibilités d’échanges culturels et accroître votre ouverture d’esprit. Mais pour y parvenir, vous aurez besoin d’une dose de persévérance, de patience et de motivation.

Quand la langue que vous étudiez est très différente de votre langue maternelle, il faut admettre dès le départ que vous devrez y consacrer passablement de temps. Le temps requis variera selon la fréquence de vos séances d’étude. En effet, une séance par jour produira les meilleurs résultats; vous verrez qu’il sera chaque jour plus facile de parler votre nouvelle langue.

Voici où réside la clé : il s’agit de trouver quelle méthode vous aidera le plus à retenir ce que vous apprendrez. Pour certaines personnes, ce qui fonctionne le mieux est d’écouter des livres audio ou des balados. D’autres préfèrent une stratégie visuelle qui fait appel à des fiches ou à des films. Et si une approche plus personnalisée vous convient davantage, c’est sans doute avec un tuteur que vous avancerez le mieux. Quand vous aurez déterminé votre méthode d’apprentissage, il sera plus facile de choisir la stratégie à adopter pour acquérir votre nouvelle langue.

Cela étant dit, le mieux est de vivre dans un pays où l’on parle la langue que vous étudiez. L’immersion dans une autre culture vous permettra d’apprendre à la vitesse grand V. Acquérir une nouvelle langue en voyage vous aidera à multiplier les interactions avec des personnes intéressantes. Plus vous gagnerez de l’assurance, plus votre expérience de voyage s’en trouvera enrichie.

Pour apprendre une nouvelle langue, il faut être patient. Ne soyez pas trop exigeant envers vous-même : au début, il est parfaitement normal de se tromper. Les erreurs de prononciation, les expressions mal comprises, la difficulté à lire ou à écrire : tout cela fait partie du processus d’apprentissage. Ne vous laissez pas décourager! Reprenez-vous et retroussez vos manches! Continuez de progresser. Il faut voir l’apprentissage d’une langue comme une belle promenade, pas comme une course.

Une chose extrêmement importante est de se fixer des objectifs. Comme dans les autres aspects de votre vie, avoir un objectif vous aidera à réussir. Donnez-vous un défi à relever : combien d’heures par semaine pouvez-vous consacrer à l’apprentissage de cette langue? En choisissant la méthode et les ressources qui vous conviennent le mieux, vous ferez grimper votre motivation et optimiserez votre apprentissage.

Appliquez ces stratégies, motivez-vous à les utiliser avec constance et faites preuve de patience. Investissez-vous dans l’apprentissage de votre nouvelle langue et savourez chaque réussite. Chaque langue est un code secret qui vous ouvre la porte de toute une culture!

Traduit par Marc-André Descôteaux, Portail linguistique du Canada

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Valdiceia de Oliveira

Valdiceia de Oliveira

Brésilienne de naissance, Valdiceia de Oliveira est analyste des marchés internationaux à Santos, Sao Paulo. Dans ses temps libres, elle aime apprendre des langues, voyager et déguster des plats exotiques. Sa personnalité communicative l’a amenée à vivre à Londres et à visiter l’Écosse, le pays de Galles et l’Italie.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Le mécanisme de l’apprentissage d’une langue n’est pas sorcier, me semble-t-il. Il est le même qu’on soit un bébé ou un adulte. Je suis d’accord avec vous, Valdiceia, l’immersion est encore la meilleure solution.

Comme vous le dites, il ne faut pas être pressé, impatient ou exigeant envers nous-mêmes. On pourra même apprendre aussi vite qu’un enfant si on se permet des conditions d’apprentissage similaires : se donner le droit à l’erreur, à l’expérimentation et, surtout, se remémorer et se répéter les nouveaux mots pour bien les intégrer.

Je vous remercie! Nous avons la capacité d`apprendre autant de langues que nous le souhaitons si nous sommes patients avec nous-mêmes.

Bonjour!

La méthode qui m'a bien réussi a été d'écouter un enregistrement et de le transcrire. Après quelques sessions de cet exercice, je me suis rendu compte que comprenais très bien. Il faut souligner que je suivais un cours de cette langue et que cette activité était complémentaire. Depuis, je continue à consulter le dictionnaire lorsque je rencontre un mot nouveau et ma compréhension ce cette langue ne cesse d'évoluer.

Bonne étude!

J'ai commencé à apprendre le français il y a douze ans. J'étudie beaucoup, la plupart du temps seule. J'ai pris des cours différents et je suis membre de deux groupes pour pratiquer le français. Je suis allée en France quatre fois et maintenant, je connais plusieurs personnes là-bas. J'ai une amie très proche que j'ai trouvée sur le site Français Facile. Ça a marché très bien. Il y a innombrables sites pour t'aider avec ta langue choisie. Heureusement, il y a l'association francophone où j'habite et ça, c'est une merveille.

Date de modification :