4 conseils simples pour écrire un discours efficace

Sur cette page

Publié le 
20 juillet 2020

Un bon discours peut changer le monde. Il peut vous permettre de recueillir des fonds pour appuyer l’organisme de bienfaisance de votre choix. Il peut aider à résoudre des conflits entre collègues. Il peut rapprocher des êtres chers à l’occasion d’un anniversaire.

Mais prononcer un bon discours n’est pas si facile. Si vous avez peur de bafouiller, d’être mal compris, de faire une blague qui tombe à plat ou d’être hué, ne vous en faites pas – c’est parfaitement normal!

Avant tout, il vous faut un bon texte. Heureusement, il n’est pas essentiel d’être un rédacteur professionnel pour écrire un texte efficace. Voici quelques règles simples à suivre pour y parvenir.

  1. Étudiez votre auditoire

    Pour perdre rapidement l’attention de votre auditoire, il suffit de parler de choses qui ne le concernent pas. C’est pourquoi s’informer à propos de son public est la meilleure façon de commencer à écrire un bon discours.

    Il est courant que les membres d’un auditoire aient des opinions et des personnalités diverses. Quand vous vous adressez à un groupe, vous devez faire preuve de respect pour cette diversité.

    • Examinez des discours récents qui ont eu du succès auprès de votre public et cherchez les raisons de ce succès.
    • Lisez des blogues et des magazines qui visent le même public pour savoir ce qui l’intéresse, puis adaptez votre discours en fonction de ces intérêts.
    • Parlez à des membres de votre futur auditoire pour connaître leurs besoins, leurs difficultés et leurs craintes.
    • Discutez avec des personnes qui interagissent avec ce public pour profiter de leur perspective éclairée.
  2. Structurez vos idées

    Pour bien communiquer votre message, vous devez avoir un objectif clair. Au départ, il faut bien définir le but du discours. C’est ce qui déterminera comment vous présenterez le sujet.

    Ensuite, précisez le sujet de façon à pouvoir traiter chaque point de façon brève et convaincante. Un discours n’est pas toujours la meilleure façon de parler en profondeur d’un sujet complexe.

    Enfin, renseignez-vous sur le sujet. Vos recherches pourront vous apporter des informations utiles et des perspectives nouvelles. Voici quelques excellents moyens de trouver de l’information sur un sujet :

    • Consultez des spécialistes du domaine.
    • Lisez des revues scientifiques, des magazines et des blogues sur le sujet.
    • Prenez connaissance de discours prononcés sur le sujet.
    • Interrogez des membres de l’auditoire sur ce qu’ils souhaitent savoir.

    Lorsque vous vous serez bien renseigné, structurez l’information clairement. Idéalement, vous commencerez par présenter la question, puis vous résumerez les faits connus et ceux sur lesquels les avis divergent. Enfin, vous expliquerez pourquoi vos idées sont utiles et pertinentes.

  3. Écrivez comme vous parlez

    Si votre discours sonne comme un manuel technique, même les ingénieurs vont s’endormir. Les meilleurs discours ne sont pas ennuyants : ils sont engageants et livrés sur le ton de la conversation.

    • Utilisez des expressions familières et imagées, car elles captent l’attention du public.
    • Racontez des anecdotes : les gens sont naturellement portés à les écouter et à vouloir les retenir.
    • Faites usage de verbes forts. Ils évoquent des émotions plus puissantes.
    • Soyez concis pour que l’auditoire retienne le message central.
  4. Restez vous-même

    Il n’y a pas deux orateurs pareils. Quand vous écrirez votre discours, n’essayez donc pas d’imiter quelqu’un. Soyez authentique et original.

    Tâchez d’éviter les mots que vous risquez de mal prononcer. Si votre discours sera livré dans une langue autre que votre langue maternelle, remplacez les mots que vous ne connaissez pas bien par d’autres qui vous sont familiers. De plus, si vous n’avez pas le sens du comique, ne faites pas d’humour. Par contre, si vous êtes un humoriste né, profitez-en pour captiver votre public!

    Un rappel important : ne devenez pas le sujet de votre discours. Pour que celui-ci soit remarqué, vous devrez employer des exemples et des termes que l’auditoire affectionne. Recherchez l’équilibre : laissez s’exprimer votre personnalité à travers vos mots tout en ne perdant jamais de vue les besoins de votre public.

    En terminant, n’oubliez pas de vous relire et de répéter votre discours. Demandez à des collègues et à des proches de revoir votre texte et de critiquer votre prestation avec objectivité.

Auriez-vous un conseil génial à ajouter à ceux que j’ai donnés ici? Écrivez-le dans les commentaires pour aider les lecteurs à écrire des discours efficaces.

Traduit par Marc-André Descôteaux, Portail linguistique du Canada

Avertissement

Les opinions exprimées dans les billets et dans les commentaires publiés sur le blogue Nos langues sont celles de leur auteur. Elles ne reflètent pas nécessairement celle du Portail linguistique du Canada.

À propos de l'auteur

Stanley Igboanugo

Stanley Igboanugo

Stanley possède un baccalauréat en communication. Il est rédacteur professionnel à la pige pour des organismes et de jeunes entreprises visionnaires du monde entier. Passionné des langues, il aime écrire et raconter des histoires. Quand il n’est pas à sa plume, il regarde des vidéos ou écoute de la musique.

categories-bullets

Écrire un commentaire

Veuillez lire la section « Commentaires et échanges » dans la page Avis du gouvernement du Canada avant d’ajouter un commentaire. Le Portail linguistique du Canada examinera tous les commentaires avant de les publier. Nous nous réservons le droit de modifier, de refuser ou de supprimer toute question ou tout commentaire qui contreviendrait à ces lignes directrices sur les commentaires.

Lorsque vous soumettez un commentaire, vous renoncez définitivement à vos droits moraux, ce qui signifie que vous donnez au gouvernement du Canada la permission d’utiliser, de reproduire, de modifier et de diffuser votre commentaire gratuitement, en totalité ou en partie, de toute façon qu’il juge utile. Vous confirmez également que votre commentaire n’enfreint les droits d’aucune tierce partie (par exemple, que vous ne reproduisez pas sans autorisation du texte appartenant à un tiers).

Commentaires

Les commentaires sont affichés dans leur langue d’origine.

Lire les commentaires

Très intéressant et pertinent. Je dis souvent à mes clients : « Dis-moi à qui tu parles, je te dirai quoi dire et comment le dire. »

J'avais adopté quelques années passées une suggestion qui a amélioré énormément mes présentations : « surpréparez » votre introduction. Cela aide à entamer votre présentation avec confiance et établit un bon ton pour la suite.

Date de modification :