usage (faire bon/mauvais usage de)

L’expression faire bon usage signifie « utiliser à de bonnes fins » :

  • faire bon usage d’un héritage
  • faire bon usage de son influence

Faire mauvais usage de quelque chose, c’est « se servir mal à propos ou dans un but détourné » :

  • faire mauvais usage de ses pouvoirs, de son argent

Les deux expressions impliquent un jugement moral.

Elles ne peuvent donc s’employer pour dire qu’on utilise correctement ou incorrectement un appareil, en suivant bien ou mal le mode d’emploi. Ainsi on dira :

  • utiliser correctement un grille-pain (et non : faire bon usage d’un grille-pain)
  • utiliser incorrectement la télévision (et non : faire mauvais usage de la télévision)

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :