Contenu de la page principale

pronom (accord du pronom avec le nom qui précède)

Les pronoms personnels s’accordent généralement avec leur antécédent :

  • J’ai envoyé au ministère des Affaires étrangères une copie du document; je lui ai précisé que le dossier est urgent.

L’antécédent est le nom qui précède et que remplace le pronom personnel.

On peut également reformuler la phrase :

  • J’ai envoyé au ministère des Affaires étrangères une copie du document; j’ai précisé à son personnel/ses fonctionnaires que le dossier est urgent.

Syllepse

Il est toutefois admis d’employer un pronom qui s’accorde avec un mot sous-entendu à l’esprit de l’auteur plutôt qu’avec son antécédent. L’accord se fait alors selon le sens et non selon les règles grammaticales.

On appelle ce genre d’emploi une syllepse :

  • J’ai envoyé au ministère des Affaires étrangères une copie du document; je leur ai précisé que le dossier est urgent. (leur = les personnes qui travaillent au ministère)
  • Il articula chaque mot de son poème et leur donna une extrême importance.
  • Je ne caresse jamais un chat, car je les déteste.
  • Il a fait réunir le personnel pour leur proposer des solutions.
  • Le chef (= une femme) a soulevé toute une controverse avec son document, et elle espère grandement que les employés sauront séparer le bon grain de l’ivraie.

Rappelons toutefois que ce genre de construction peut semer la confusion et qu’il est préférable, pour la clarté de l’énoncé, d’accorder le pronom avec son antécédent, surtout dans la langue soutenue.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :