Contenu de la page principale

plus + adjectif

Il vaut mieux éviter de commencer une phrase par plus suivi d’un adjectif :

  • Plus important, les transactions ne se feront plus à la Bourse de Vancouver.
  • Plus inquiétant encore, seulement 30 000 réfugiés ont pu retourner chez eux.

On écrit de préférence :

  • Facteur plus important, les transactions ne se feront plus à la Bourse de Vancouver.
  • Phénomène plus inquiétant, seulement 30 000 réfugiés ont pu retourner chez eux.

Cette tournure, courante en français, est semblable à des tours comme :

  • Détail amusant,…
  • Dernier point à signaler,…
  • Fait curieux,…

On peut aussi écrire de façon plus étoffée :

  • Plus important est le fait que les transactions ne se feront plus à la Bourse de Vancouver.
  • Ce qui est plus inquiétant, c’est que…

On peut bien sûr commencer une phrase par plus suivi d’un adverbe :

  • Plus généralement,…
  • Plus curieusement,…

L’adjectif pire (« plus mauvais ») apparaît souvent en début de phrase. Mais dans cet emploi, il a la valeur d’un adverbe.

Voir aussi pire/pis.

Renseignements complémentaires

Voir l’article Plus important,… de Jacques Desrosiers dans L’Actualité terminologique (reprisdans les Chroniques de langue), vol. 32, no 3 (1999).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :