oppresser/opprimer

Les verbes oppresser et opprimer sont des paronymes, c’est-à-dire qu’ils se ressemblent, mais qu’ils n’ont pas le même sens. Ils se rapportent tous les deux au nom oppression.

Oppresser

Le verbe oppresser signifie « gêner la respiration d’une personne comme en lui pressant fortement la poitrine » :

  • J’étais oppressée par le poids de mon déguisement.

Il a aussi un sens figuré : « étouffer sous l’angoisse » :

  • Je n’arrivais plus à parler, car l’émotion m’oppressait.

Opprimer

Le verbe opprimer signifie « soumettre à un abus d’autorité, persécuter par des mesures de violence » :

  • Avant sa libération, ce peuple était opprimé par une dictature.

Il signifie également « empêcher de s’exprimer, de se manifester » :

  • Ces groupes racistes oppriment la liberté et la diversité.

Le verbe opprimer peut être utilisé dans la langue littéraire. Dans ce cas, il signifie « accabler sous un poids, un fardeau » :

  • Mon souffle était opprimé par la culpabilité, et la certitude que je ne retournerais jamais chez moi ne me quittait plus.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :