nécessaire à/pour

Devant un infinitif, l’adjectif nécessaire se construit surtout avec la préposition pour dans l’usage moderne :

  • les compétences nécessaires pour mener un travail à bien

Mais à se rencontre parfois :

  • C’est avec plaisir et attention que nous prendrons le temps nécessaire à entendre votre projet.

Devant un nom de personne ou de chose, c’est à qui prévaut, mais pour s’emploie parfois :

  • Le silence est nécessaire au travail.
  • L’ouvrier apporte tous les outils nécessaires à son travail.
  • Notre pays déplore la situation, mais n’accorde pas au Liban les armes nécessaires à sa défense.

La préposition pour s’emploie lorsque le nom indique un processus, une action, un état :

  • La musique est nécessaire pour la compréhension du monde.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :