Contenu de la page principale

fait (le fait est que/c’est un fait que/du fait que/par le fait que)

Il ne faut pas confondre ces expressions avec le fait que. Elles se construisent avec l’indicatif ou le conditionnel :

  • Le fait est qu’il n’est pas revenu.
  • C’est un fait qu’elle aurait préféré ne pas venir.
  • Du fait qu’elle n’est pas venue, elle a manqué une chance en or.
  • La disparition de l’accent circonflexe dans le mot déjeuner s’explique par le fait que le verbe n’est plus senti comme un dérivé de jeûne.

Renseignements complémentaires

Voir fait (le fait de/que).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :