doukhobor

Un doukhobor est le membre d’une secte qui fit son apparition en Ukraine à la fin du 18e siècle et qui, à la suite de persécutions, émigra en grande partie en Saskatchewan dans les dernières années du 19e siècle et, plus tard, en Colombie-Britannique.

Le mot devrait en principe s’écrire avec une minuscule, comme catholiques ou protestants :

  • des doukhobors

On ne rencontre pas de forme féminine :

  • J.C. Wright, le seul auteur à ma connaissance qui ait fait revivre la tragédie doukhobor au Canada, prétend qu’il ne leur restait plus en commun que le bortsch, les bains à la vapeur et les cornichons à l’aneth. (G. Roy)

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :