Contenu de la page principale

crayon-feutre/feutre

Sur cette page

Les graphies avec trait d’union crayon-feutre ou sans trait d’union crayon feutre sont toutes deux correctes, mais la graphie avec le trait d’union est la plus fréquente.

Au pluriel, la tendance est de mettre le s aux deux éléments du mot composé :

  • des crayons-feutres

Feutre

On peut également employer le nom feutre comme synonyme de crayon-feutre dans la langue générale.

Toutefois, dans la langue technique, le mot feutre est un générique qui comprend :

  • les crayons-feutres
  • les stylos-feutres
  • les marqueurs
  • les surligneurs

Ces termes ont des caractéristiques différentes.

Stylo-feutre

Il faut distinguer stylo-feutre et crayon-feutre.

Le stylo-feutre se distingue du crayon-feutre par la présence d’une agrafe sur le capuchon. De plus, le premier sert essentiellement à l’écriture, le second, au coloriage.

Marqueur

Le marqueur (marker ou marking pen en anglais), de forme tubulaire plus trapue, a une pointe plus épaisse que le crayon-feutre. Sa pointe est souvent taillée en biseau, permettant le tracé d’un trait plus large.

Surligneur

Le surligneur (highlighter en anglais) est un feutre servant à recouvrir une partie d’un texte d’une encre très lumineuse et transparente pour attirer l’attention et retenir les passages importants.

De couleur vive ou fluorescente, à pointe généralement large et taillée en biseau, le surligneur porte aussi le nom de surligneur lumineux et de marqueur pour souligner.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :