Contenu de la page principale

C.P./C.R.

Dans la correspondance

Selon les Formules épistolaires publiées par le ministère du Patrimoine canadien, les mentions C.P. (pour du Conseil privé) et C.R. (pour conseiller de la Reine) doivent être en majuscules lorsqu’elles sont accolées à un nom de personne :

  • l’honorable Ralph Goodale, C.P.

En principe, dans le domaine de la correspondance, il faut s’abstenir de faire suivre le nom du destinataire de ses titres honorifiques ou de ses grades universitaires. Cet usage est cependant répandu au Canada dans la fonction publique fédérale.

Dans l’usage, l’abréviation de conseiller de la Reine se met le plus souvent en minuscules :

  • l’honorable Rob Nicholson, C.P., c.r., B.A., LL.B.
  • le président du Sénat, l’honorable George J. Furey, c.r.

Quand l’espace le permet, il peut être plus clair d’écrire ces expressions au long.

Pour plus de renseignements sur le titre de conseiller/conseillère de la Reine, voir l’article conseiller / conseillère (de la reine) du Juridictionnaire.

Dans les décrets

Dans les décrets, on utilise l’abréviation CP, sans points, devant la date de publication et le numéro du décret :

  • CP-1994-000

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :