consœur

Le nom consœur est désormais admis sans réserve comme féminin de confrère pour désigner une femme qui exerce la même activité ou profession que d’autres femmes ou d’autres hommes :

  • Maître Françoise Bourque et ses consœurs du barreau.
  • Le professeur Ouellet discutera du cas avec sa consœur.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :