adjectifs/locutions de nationalité

C’est le contexte et le sens qu’on veut donner à la phrase qui déterminent s’il faut employer l’adjectif de nationalité (italien, chinois, thaïlandais, etc.) ou la locution adverbiale (à l’italienne, à la chinoise, à la thaïlandaise, etc.).

Adjectif de nationalité (chinois)

Si l’on veut dire qu’un type de restaurant, qu’un style culinaire ou qu’un mets en particulier est de la Chine, de l’Italie ou de la Thaïlande, on doit employer l’adjectif de nationalité :

  • Vous connaissez tous les restaurants chinois de Montréal (restaurants dont la cuisine vient de la Chine).
  • Ce restaurant vous offre des délices de la cuisine italienne (cuisine de l’Italie).
  • Il a pris la soupe thaïlandaise pour débuter (soupe traditionnelle de la Thaïlande).

Locution adverbiale liée à la nationalité (à la chinoise)

Si l’on veut dire qu’un mets est préparé à la manière des Chinois, des Italiens ou des Thaïlandais (en particulier en raison des herbes et des épices utilisées), on emploie alors la locution adverbiale :

  • Son poulet à la chinoise est excellent. (préparé à la manière des Chinois)
  • J’ai fait des champignons à l’italienne. (préparés à la manière des Italiens)
  • Goûtez à mes brochettes de crevettes à la thaïlandaise. (préparées à la manière des Thaïlandais)

La locution adverbiale s’emploie donc toujours en parlant d’un mets dont l’ingrédient principal (poulet, champignons, crevettes, etc.) est apprêté comme le font les cuisiniers de la nationalité en question.

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :