accents (généralités)

Sur cette page

La langue française comporte des signes graphiques qui servent à préciser la prononciation et le sens des mots.

Ces signes, qu’on place sur certaines voyelles, sont les suivants :

  • l’accent grave (à, è, ù)
  • l’accent aigu (é)
  • l’accent circonflexe (â, ê, î, ô, û)

Rôles des accents

Les accents servent à :

  • différencier les mots dont le sens varie selon qu’ils s’écrivent ou non avec un accent :
    • ou (un choix), où (un lieu)
    • du (l’article), dû (une dette)
  • préciser à la fois le sens et la prononciation d’un mot :
    • tache (une marque), tâche (un travail)
    • roder (roder sa voiture), rôder (rôder autour de la maison)

On doit aussi accentuer les lettres majuscules, car le sens de la phrase peut en dépendre : UN HOMME TUÉ vs UN HOMME TUE. On ne met cependant pas d’accent sur les sigles.

Mots avec ou sans accent

Mots ayant deux graphies différentes

En raison de leur origine, de leur évolution, de l’implantation de la nouvelle orthographe ou des exceptions contenues dans la langue française, certains mots s’écrivent correctement de deux façons différentes tout en conservant le même sens :

  • aiglefin, églefin
  • cuillère, cuiller
  • évènement, événement
  • sismique, séismique
  • allo, allô

Mots de la même famille

Les mots d’une même famille ne portent pas toujours les mêmes accents. Par exemple, on écrit :

  • arôme, aromatiser
  • impôt, imposer
  • jeûner, déjeuner

Renseignements complémentaires

Voir accent circonflexe.

Voir aussi l’article Pas d’accent sur les sigles de Jacques Desrosiers dans L’Actualité langagière (repris dans les Chroniques de langue), vol. 4,  3 (2007).

Rechercher par thèmes connexes

Vous voulez en apprendre davantage sur un thème abordé dans cette page? Cliquez sur un lien ci-dessous pour voir toutes les pages du Portail linguistique du Canada portant sur le thème choisi. Les résultats de recherche s’afficheront dans le Navigateur linguistique.

Date de modification :