Main page content

probationnaire

Warning

This content is available in French only.

  1. Au Canada, on appelle probationnaire ("probationer") la personne déclarée coupable d’une infraction criminelle qui, bénéficiant d’un sursis (d’exécution) de peine ou d’une suspension de peine, fait l’objet d’une ordonnance de probation grâce à laquelle, si sont respectées les conditions de sa probation, elle pourra être déchargée de sa peine et éviter ainsi l’emprisonnement. « La preuve a établi que le probationnaire ne voulait pas avoir affaire à la police et que c’est pour cette raison qu’il était en fuite. » « Le rôle de l’agent de probation est notamment d’aider et d’orienter le probationnaire pendant la durée de sa probation. »
  2. Ce substantif est aussi adjectif : période probationnaire (mais il faut éviter le pléonasme que crée le terme [période de probation], la probation étant par définition une période); en ce sens, le mot probationnaire entre en concurrence avec le mot probatoire, qui tend à le supplanter.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: