olographe

Warning

This content is available in French only.

La graphie holographe est pratiquement abandonnée.

Adjectif d’appartenance juridique exclusive, l’adjectif olographe ne peut qualifier qu’une seule réalité : le testament. On dit qu’un testament est olographe lorsqu’il est intégralement écrit de la propre main du testateur, de la testatrice, qui le signe après l’avoir daté et en avoir rédigé les dispositions (dispositions 1, dispositions 2). L’écriture, la signature et la date forment l’essence constitutive de cette espèce de testament. Ainsi peut-on dire que le testament olographe est l’œuvre personnelle et exclusive du testateur. « La capacité de faire un testament olographe est régie par la loi personnelle du testateur. »

Tester par forme olographe. La présence d’un témoin n’étant pas nécessaire pour assurer la validité du testament olographe, cet acte testamentaire peut demeurer secret.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: