adhérence / adhésion 1

Warning

This content is available in French only.

Il faut distinguer adhérence et adhésion. Adhérence s’emploie surtout au sens matériel et signifie état d’un objet qui tient fortement à un autre.

Dans le droit des biens, l’adhérence s’emploie en matière d’atterrissement : Adhérence au sol. Non-adhérence à la rive. Défaut d’adhérence. « Un atterrissement a été déclaré propriété de l’État parce qu’il existait une solution de continuité avec la rive, et qu’en fait il n’y avait pas d’adhérence avec la propriété riveraine. »

L’adhésion s’emploie surtout au sens moral (l’approbation, l’accord à une idée, à une proposition, à une doctrine) : « Il a donné son adhésion au principe du multiculturalisme. »

Attention au chassé-croisé du français et de l’anglais, source de plusieurs confusions : adhérence = "adhesion" (force d’adhérence = "adhesion force") et adhésion = "adherence" (contrat d’adhésion = "contract of adherence"; on dit aussi "adhesion contract" et "contract of adhesion").

On ne dira pas qu’il y a [adhérence] aux faits, mais un respect des faits, de la vérité; il n’y a pas [adhérence] à un parti, mais attachement, fidélité à un parti; on ne manifeste pas une [adhérence] à un devoir, mais on manifeste une fidélité à un devoir; il n’y a pas [adhérence] à la loi, mais obéissance à la loi.

Renseignements complémentaires

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: