accidenté, ée / accidenter

Warning

This content is available in French only.

Le mot accidenté est adjectif et substantif.

Comme adjectif, accidenté se dit d’une personne ou d’une chose qui a subi un accident (des enfants accidentés, une voiture accidentée) et, comme substantif, il se dit de la victime d’un accident (les accidentés de la route, du travail).

Il y a une vingtaine d’années, le bon usage était de n’admettre accidenté qu’à la rigueur, au sens administratif (polices d’assurances, services sociaux) de victime d’un accident. Aujourd’hui, les meilleurs auteurs admettent les emplois adjectivé et substantivé.

Cependant, les dictionnaires n’enregistrent pas, et à juste titre, le verbe accidenter pris en ce sens : « Le chauffard a [accidenté] (= a blessé, a renversé) deux piétons. »

L’extension de sens aux choses n’était pas admise par les lexicographes. On peut dire aujourd’hui voiture accidentée, expression que le Grand Robert continue toujours de signaler comme familière. Dagenais propose voiture accidentée ou voiture qui a subi l’accident. Pour la notion juridique d’implication d’un véhicule dans un accident et de voiture impliquée dans un accident, se reporter aux articles ACCIDENT, IMPLICATION et IMPLIQUER.

Search by related themes

Want to learn more about a theme discussed on this page? Click on a link below to see all the pages on the Language Portal of Canada that relate to the theme you selected. The search results will be displayed in Language Navigator.

Date modified: