Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

La terminologie au Manitoba

Service de traduction
Ministère de la Culture, du Patrimoine et du Tourisme du Manitoba

2011-01-31

Il va sans dire que les fonctionnaires rencontrent quotidiennement un énorme volume de termes et de noms propres dans tous les domaines, de l’administration des affaires à la zoologie, en passant par l’informatique. La langue ne cesse d’évoluer et des nouveaux titres sont créés chaque jour. Au Manitoba, la terminologie et la nomenclature anglaises et françaises employées par le gouvernement sont engrangées par les traducteurs du Service de traduction du ministère de la Culture, du Patrimoine et du Tourisme. Deux terminologues complètent les recherches terminologiques et gèrent la banque de données dans laquelle les utilisateurs peuvent trouver des renseignements qui leur permettent notamment de choisir le bon terme, de connaître le nom officiel ou d’obtenir une explication. La banque est un outil indispensable servant non seulement à accélérer les recherches mais aussi à faire partager le résultat du travail terminologique, à fournir des équivalents, à mettre en relief l’usage de certains termes, à uniformiser des textes et à normaliser les termes.

Le contenu de la banque de terminologie du Service de traduction remonte à 1980 lorsque le personnel a établi un fichier commun en forme de cartes insérées dans un tiroir. Les fiches étaient manuscrites et ensuite dactylographiées. Dans les années 90, les logiciels de traitement de texte (Wang, WordPerfect et Word) ont remplacé la machine à écrire. Après vingt ans, les tiroirs du fichier comptaient plus de 16 000 fiches. En 2000, la Section de terminologie a acquis le logiciel MultiTerm 95. Les terminologues ont alors mis sur pied une banque de terminologie et ont entamé la conversion des fiches pour les importer dans cette banque. Le travail a duré plus de trois ans. La présentation des données a aussi été modifiée avec chaque mise à niveau du logiciel. Le Service utilise actuellement MultiTerm 2007, en plus d'une mémoire de traduction, d'un outil d'alignement de textes et de deux logiciels de gestion documentaire.

La banque, alimentée régulièrement, renferme maintenant au-delà de 30 000 fiches électroniques contenant plus de 37 000 termes anglais et 34 500 termes français. Il existe aussi depuis 2010 une banque secondaire qui permet aux utilisateurs – les pigistes du Service notamment – de consulter une partie des fiches sur Internet. Cette banque, connue sous le nom de MB15EX, compte aujourd'hui environ 5 300 fiches.

En plus de la gestion et de la diffusion des données terminologiques, les terminologues sont responsables de la bibliothèque du bureau et offrent un soutien au personnel et aux pigistes du Service de traduction. Ce soutien présente souvent une occasion de revoir les fiches liées aux appellations demandées et de les transférer à la banque de terminologie secondaire. Au fil des ans, les fiches sur Internet constitueront une part de plus en plus importante du contenu de la banque interne.

N'hésitez pas à consulter MB15EX (disponible en anglais seulement). Il suffit de cliquer sur OK pour ouvrir la banque ou pour la relancer.