Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Une banque d'activités pédagogiques spécialisée en construction identitaire francophone

Association canadienne d'éducation de langue française (ACELF)

2011-04-04

Un nombre toujours grandissant d'enseignantes et d'enseignants découvrent la Banque d'activités pédagogiques (BAP) de l'Association canadienne d'éducation de langue française (ACELF) et l'utilisent en salle de classe avec leurs élèves. En effet, avec ses 550 activités accessibles en ligne gratuitement, la BAP recèle une foule d'idées originales pour contribuer à la construction identitaire francophone des jeunes. En moyenne, plus de 16 000 téléchargements d'activités sont enregistrés chaque mois!

Cette banque d'activités fait partie d'un ensemble de ressources qu'offre l'ACELF dans le but de soutenir les éducateurs et éducatrices francophones de partout au pays dans leurs interventions pédagogiques et culturelles.

Portant sur des thèmes aussi variés que les arts, la connaissance de soi, la diversité culturelle, la littérature et bien d'autres encore, les activités de la BAP ont pour but principal d'amener les élèves à réfléchir sur leur identité personnelle et culturelle et à développer leur sens de la communication, de l'engagement et du leadership. Elles s'adressent à différents groupes d'âge (de 4 à 20 ans), sollicitent souvent plus d'une discipline scolaire et favorisent les interactions entre les élèves.

Exploiter la BAP en milieu universitaire

Si elle est enrichissante pour les écoles, la BAP peut aussi s'avérer très pertinente pour le milieu universitaire. Marianne Cormier, professeure à l'Université de Moncton, peut nous le démontrer. Dans une entrevue que nous avons réalisée avec elle et qui a été publiée en octobre 2009 dans la revue Vie pédagogique, Mme Cormier explique comment elle tire profit de la BAP dans sa pédagogie avec ses étudiants en enseignement.

« En tant qu'étudiants en enseignement, dit-elle, ils entendent parler abondamment de la mission des écoles des communautés francophones, de construction identitaire et de pédagogie en milieu minoritaire. Dans la BAP, ils ont vu un moyen concret, une ressource intéressante pour faire le pont entre cette théorie et la pratique. »

Non seulement présente-t-elle la BAP à ses étudiants comme une ressource dont ils pourront bénéficier en tant qu'enseignants, mais elle l'utilise aussi pour favoriser l'intégration des notions théoriques qu'elle leur enseigne et stimuler leur esprit critique. Voilà un travail qui mérite d'être connu et, surtout, répété!

Pour en savoir plus, lire l'article paru sur la BAP dans la revue Vie pédagogique.