Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Vous enseignez le français mais ce n'est pas votre langue maternelle?

Comment maintenir ou même améliorer votre connaissance du français dans la vie quotidienne

Alicia Logie
Association canadienne des professeurs d'immersion

2012-02-20

Vous êtes un nouvel enseignant, ou vous enseignez depuis quelques années seulement? Vous voulez améliorer votre français pour vous sentir plus à l'aise en classe… mais les cours sont chers ou difficiles d'accès? Votre jeune famille et les tracas de la vie vous empêchent de suivre les programmes d'été?

Il existe des trucs pour maintenir votre connaissance du français courant, et même pour l'améliorer. En voici quelques-uns :

TRUC EN AUTO – Vous passez beaucoup de temps dans la voiture chaque jour? Si c'est le cas, écoutez la radio en français de Radio-Canada (www) Avis d'hyperliens français. Non seulement vous habituerez votre oreille à écouter un français soigné et souvent recherché, mais vous aurez également droit à de petites leçons de français correct grâce aux « Capsules linguistiques ». L'animateur de cette chronique corrige des calques de l'anglais ou suggère l'emploi d'expressions intéressantes (les capsules sont aussi accessibles sur le site après diffusion).

TRUC EN LIGNE – Vous pouvez écouter deux chaînes francophones de musique populaire sur votre ordinateur : Rouge fm (www) Avis d'hyperliens français et CKOI (www) Avis d'hyperliens français.

EN PRIME – Lorsque vous entendez parler d'évènements qui se tiendront dans une communauté francophone près de chez vous, parlez-en à vos élèves! Vous pouvez aussi discuter avec eux des préoccupations actuelles de ces communautés.

TRUCS AU QUOTIDIEN – Lorsque vous dressez votre liste d'épicerie, faites-le en français. Prenez des notes en français pour vous souvenir des tâches à faire à la maison. Appelez votre mère... en français! Rien de plus facile que de mettre un peu de français dans votre vie quotidienne!

TRUCS AU TÉLÉPHONE ET AU GUICHET – Vous avez un répondeur ou une boîte vocale? Composez un message bilingue (d'abord en français). Vous serez surpris du nombre de personnes dans votre entourage qui parlent bien français ou qui tentent de faire revivre le français qu'ils ont appris à l'école secondaire. (Le pharmacien du coin qui a trouvé une carte que j'avais oubliée m'a laissé un gentil message dans un français approximatif. Quelle belle attention!) Et les autres seront tout simplement impressionnés de l'effort que vous aurez fait.

Lorsque vous téléphonez quelque part et que vous devez choisir une langue (vous savez : « appuyez sur 1 pour l'anglais, appuyez sur 2 pour le français »…), choisissez le français! Non seulement vous pratiquerez votre français, mais vous passerez le message que beaucoup de clients veulent des services en français. (Parfois c'est même plus rapide car il y a moins de gens en attente.)

Même au guichet automatique, choisissez le français! Vous connaissez les boutons de toute façon et vos yeux verront plus de mots français chaque jour!

TRUC CULTUREL – Il y a de nombreuses activités culturelles en français au Canada. Commencez par le centre culturel de votre région. Allez voir une pièce de théâtre, amenez vos enfants à un festival, etc. Invitez vos collègues qui parlent aussi français. Vous ferez des sorties agréables et trouverez souvent des idées pour la salle de classe! Pour vous aider, consultez le site Francovoyageur (www) Avis d'hyperliens français.

Il y a aussi beaucoup de films qui passent en français; consultez les horaires de cinéma dans les journaux ou en ligne. Vous pouvez même former un groupe d'amis et acheter des billets au prix de groupe. Voilà quelques belles soirées par année qui ne coûtent pas cher.

TRUC LECTURE – Lire est une des façons les plus abordables de maintenir sa connaissance du français. Vous trouverez tous les livres que vous voulez sur Internet, et même des exemplaires usagés pour bien moins cher. Vous pouvez commander facilement en ligne chez Archambault (www) Avis d'hyperliens français ou Renaud-Bray (www) Avis d'hyperliens français. Vous pouvez même mettre sur pied un petit club de lecture pour discuter livres avec des amis ou des collègues. L'excuse parfaite pour prendre un bon verre de vin!

Ne vous arrêtez pas aux romans si ce n'est pas votre style : il y a les revues, les articles et les journaux! Abonnez-vous à votre publication préférée et vous serez motivé à lire régulièrement. Le tout est accessible sur Internet aussi. Facile!

TRUC DES RENCONTRES AMICALES – Vous avez un ami ou une amie qui cherche aussi à pratiquer son français ou vous connaissez un gentil francophone qui parle mieux que vous? Pourquoi ne pas jumeler plaisir et apprentissage d'une langue? Organisez dans un pub ou un restaurant des rencontres amicales qui se dérouleront en français. Encore mieux, allez là où vous pourrez vous faire servir en français. Il y a beaucoup de bons restaurants et bistros où les serveurs parlent aussi français.

TRUC MUSICAL – Vous avez un iPod, une radio, une chaîne stéréo à la maison? Il est facile d'écouter de la musique en français partout, même en travaillant à l'ordinateur. Syntonisez CKOI (Montréal) et laissez jouer la radio pendant que vous travaillez! Vous ne savez pas ce qui est bon ou populaire dans le répertoire musical francophone? Vous ne savez pas ce que vous aimez? Le site de CKOI donne la liste des chansons francophones les plus populaires de l'heure. Écoutez un extrait d'une chanson pour savoir si vous l'aimez ou rendez-vous sur le site du groupe ou du chanteur pour écouter d'autres pièces – ou même en acheter en ligne!

TRUC MACHINAL – Vous avez souvent le choix de la langue sur des appareils à la maison : téléphone cellulaire, télécopieur ou scanneur, magnétoscope ou micro-ondes. Je vous encourage à oser les faire fonctionner en français. Oui, c'est un peu difficile au début, mais de plus en plus naturel par la suite. Et quel vocabulaire vous acquerrez!

TRUC ULTIME – Épargnez de l'argent pour des vacances familiales en français : par exemple au Québec, en France ou sur une de ces jolies petites îles où le soleil et le français sont toujours au rendez-vous. Quel bonheur! Et quelle belle façon de récompenser ce travail ardu qu'est l'enseignement d'une langue qui n'est pas votre langue maternelle! Bravo!