Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Un livre, une île

Daniel Bourgeois
Secrétariat aux affaires acadiennes et francophones
Gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard

2015-09-14

En 2011, le Service des bibliothèques publiques de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) se posait trois questions importantes. D’abord, comment favoriser la littératie à l’Île? Ensuite, comment mieux promouvoir la littérature canadienne à l’Île? Enfin, comment amener les Insulaires à discuter d’une œuvre littéraire? De surcroît, comment favoriser la littératie, promouvoir la littérature canadienne et amorcer un dialogue sur une œuvre littéraire en français et en anglais? La réponse : l’initiative bilingue « Un livre, une île ».

L’initiative est l’équivalent d’un club de lecture auquel est invitée toute la population de la province. Le Service des bibliothèques publiques de l’Î.-P.-É. choisit un livre, puis encourage les Insulaires à le lire et à en discuter avec leur cercle de lecture, leurs amis, leur famille, leurs voisins et même les visiteurs à l’Île. De nombreux exemplaires du livre en divers formats sont placés dans les 26 bibliothèques publiques de la province, y compris les trois bibliothèques désignées bilingues en vertu de la Loi sur les services en français : la bibliothèque d’Abram-Village, la bibliothèque J.-Henri-Blanchard, à Summerside, et la bibliothèque Dr.-J.-Edmond-Arsenault, à Charlottetown. Pendant l’été, les bibliothèques organisent des activités liées à l’initiative pour encourager la discussion. Aussi, l’auteur du livre se rend à l’Île-du-Prince-Édouard pour parler de son livre et pour célébrer l’initiative et la littératie.

Les médias sociaux y jouent un rôle important. Ainsi, des nouvelles et des renseignements à jour sur l’initiative sont affichés sur le site Web du Service des bibliothèques publiques. En consultant le site Web, les gens peuvent réserver un exemplaire du livre, trouver de l’information sur l’auteur ainsi que sa bibliographie, voir des recommandations de livres semblables, consulter les thèmes de discussion ou obtenir des renseignements sur les activités de l’initiative qui ont lieu dans les bibliothèques publiques de la province.

De plus, le Service des bibliothèques publiques collabore avec les librairies où des exemplaires du livre choisi sont mis en vente. Les personnes qui présentent leur carte de bibliothèque du Service des bibliothèques publiques reçoivent un rabais de 10 %.

Parmi les livres choisis depuis 2011, on trouve : En plein cœur de Louise Penny, Chroniques birmanes de Guy Delisle et Chien d’hiver d’Alistair MacLeod. En 2014, 14 livres écrits par des auteurs de l’Île-du-Prince-Édouard ont été choisis pour l’édition spéciale « 14 livres, une île », qui visait à célébrer le 150e anniversaire de la Conférence de Charlottetown.

En 2015, c’est le roman populaire Sauf la mort de Maureen Jennings qui a été choisi. Il s’agit du roman duquel est née la série Les Enquêtes de Murdoch (Murdoch Mysteries) diffusée sur le réseau CBC. Jennings était de passage à l’Île-du-Prince-Édouard du 14 au 16 juillet. Elle en a profité pour animer une activité dans une bibliothèque publique chaque soir de son séjour.

Dès le début, le Service des bibliothèques publiques souhaitait promouvoir la littératie en français. C’est la raison pour laquelle les livres choisis sont disponibles en anglais et en français. Louise Penny a présenté son livre et a répondu aux questions de l’auditoire en français et en anglais lors de sa visite à la bibliothèque J.-Henri-Blanchard. De plus, le livre Les Acadiens de Summerside de l’historien acadien Georges Arsenault faisait partie de la cuvée spéciale de 2014. « Un livre, une île » favorise un dialogue – en français et en anglais – sur la littératie à l’Île.