Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Un programme d’agrément en français : utile?

Sandra Gravel
Réviseurs Canada
[aussi connue sous le nom d’Association canadienne des réviseurs(ACR)]

2015-08-03

Depuis quelques semaines, le Programme d’agrément en révision linguistique – Réviseurs Canada a fait son entrée dans le domaine des services langagiers francophones.

Pour le réviseur d’expérience ou pour celui ayant récemment choisi d’exercer le métier de la révision, le sentiment de compétence n’est pas nécessairement chose acquise, et le doute, la plupart du temps, habite son quotidien. Paradoxalement, le doute est justement ce qui fait de lui un bon réviseur. Devant une formulation étonnante ou un mot dont l’orthographe semble inappropriée, il ressent le besoin de vérifier une règle de grammaire, une tournure de phrase ou une expression inusitée dans ses multiples ouvrages de référence ou ses ressources en ligne. Parce qu’il veut être compétent, mais aussi se sentir compétent et sûr de son travail.

Pour certains réviseurs, l’arrivée du Programme d’agrément en révision linguistique – Réviseurs Canada permettra justement de calmer, en partie, leur doute, car leur compétence sera reconnue par la réussite de l’examen d’agrément ou alors ils comprendront qu’ils ont encore à peaufiner leur connaissance des subtilités de la langue française. L’examen leur offrira la possibilité de reconnaître pour eux-mêmes et de faire reconnaître leur compétence en révision linguistique en français.

Pour d’autres, détenir le titre sera une corde de plus ajoutée à leur arc ou une façon de se distinguer des concurrents qui se prétendent réviseurs simplement parce qu’« ils sont bons en français ».

La révision linguistique est plus que savoir reconnaître une faute d’orthographe. La révision linguistique, c’est aussi :

  • savoir organiser, structurer un texte afin qu’il serve bien le message de l’auteur;
  • choisir le niveau de langage adapté au public cible;
  • assurer la fluidité et la clarté d’un écrit;
  • donner le ton pertinent au texte en fonction de l’objectif de communication;
  • vérifier les détails typographiques.

La révision linguistique, c'est amener un texte à sa version la plus achevée et la plus efficace. Pour les donneurs d’ouvrage et les employeurs, qui sont conscients que tous les réviseurs n’ont pas le même niveau de scolarité ou d’expérience, savoir que la compétence d’un réviseur est reconnue par une association professionnelle est rassurant. De plus, l’existence du programme les encourage à se tourner vers cette même association pour trouver dans le répertoire des membres un réviseur agréé lorsqu’ils en ont besoin.

Réviseurs Canada est fière d’être pionnière dans le domaine de la révision linguistique en français et de lancer le premier examen d’agrément général à l’automne 2015. Pour plus d’informations, visitez le site Web de Réviseurs Canada.